Recherche :   
Fotolia_3356891_S.jpg
  :: Accueil arrow Maison Pratique arrow VENTILATION :: :: mercredi 8 avril 2020 ::  
 
 
Votre projet de construction
de maison basse consommation
en 12 étapes:
Tous les mois, nous suivons votre projet
avec des fiches pratiques, des conseils et astuces.
 
Etape 12 :
RÉCEPTION DES TRAVAUX de votre maison basse consommation
Dernière formalité avant de jouir en...
M'identifier :
Utilisateur 
Mot de passe 
 
      Mot de passe oubli
 
 
   



 
  

Ventilation

Un outil de confort essentiel et l’assurance d’une maison saine

Ventilation hygroréglable ou simple VMC ?Une maison saine, c’est une maison pourvue d’une ventilation efficace, destinée à pourvoir à nos besoins en oxygène, évacuer odeurs et polluants et éliminer les excès d’humidité.
L’isolation des habitations ayant fait beaucoup de progrès, la maison a besoin d’un système de ventilation pour assurer votre sécurité, éviter le confinement, préserver la qualité de l’air et éliminer humidité et polluants. La ventilation se situe donc à la croisée de deux enjeux : l’amélioration thermique de l’habitation et la qualité de l’air intérieur. Un système performant peut diviser par cinq les déperditions liées au renouvellement de l’air. Pour arriver à un tel niveau, il est indispensable de jouer simultanément sur plusieurs leviers, tels que la limitation des déperditions en adaptant la ventilation aux besoins et en récupérant la chaleur. On peut aussi s’appuyer sur la ventilation pour maintenir les températures de confort d’été.

Quel système choisir?

Le choix d’un système de ventilation dépend de nombreux paramètres, mais les solutions proposées par les principaux fabricants répondent toujours aux exigences de la RT 2005, en offrant des avantages en termes d’étanchéité de l’air, de maîtrise des flux d’air et de qualité de l’air intérieur. Voici un guide de choix suivant des coûts d’investissement croissants.
 
LES TROIS CAS POSSIBLES

La VMC hygroréglable

DESCRIPTION Ce système, qui vise à offrir le confort maximal en limitant les déperditions, est asservi à l’hygrométrie, des entrées d’air hygroréglables assurant une modulation automatique des débits d’air neuf en fonction de l’occupation des locaux (un capteur réactif à l’humidité modifie la section de passage).
Deux systèmes de ventilation hygroréglable peuvent être installés :
• avec du chauffage « traditionnel » : une Hygro A, avec bouches hygroréglables et entrées d’air autoréglables. Avec le type A, on fait varier les bouches d’entrée dans les cuisines et salles de bains, mais les entrées d’air dans les chambres et le salon restent fixes ;
• avec un chauffage électrique (à effet Joule) : une Hygro B, avec bouches et entrées d’air hygroréglables ; le débit d’air est réparti selon les pièces en fonction des besoins fluctuants (modulations des débits et maîtrise énergétique en conséquence, gestion du couple humiditétempérature et des risques de condensation, prise en compte des débits transversaux et de la perméabilité du bâti). Avec le type B, on fait varier le débit en tenant compte de l’humidité de l’entrée d’air, mais aussi de l’extraction d’air dans les pièces.

AVANTAGES Les débits d’air peuvent être modulés en fonction de l’occupation du logement afin d’éviter de le refroidir inutilement en hiver et les entrées d’air doivent donc être dimensionnées en fonction du débit nécessaire. La ventilation fonctionne donc avec des variables auxquelles elle doit s’adapter, telles que l’occupation de la maison, les émissions de pollutions et la formation de condensations.

DESCRIPTION Le double flux apporte une amélioration du confort grâce à un contrôle rigoureux des débits et une introduction d’air neuf réchauffé en hiver, ainsi qu’une meilleure isolation phonique par rapport au milieu extérieur.
Plus complexe, ce système fait passer l’air par un échangeur avant de le faire pénétrer dans la maison. L’air entrant est ainsi réchauffé avant d’être distribué dans chaque pièce et chaque pièce doit avoir sa propre canalisation venant du caisson : on a donc besoin de mettre en oeuvre une double canalisation.
L’air vicié et l’air neuf sont contrôlés par deux ventilateurs, au lieu d’un seul pour les systèmes simple flux.

AVANTAGES Un taux de récupération énergétique de 60 à 70 % des déperditions dues au renouvellement d’air, soit une économie de chauffage d’environ 15 % par rapport à un simple flux classique et d’environ 8 % par rapport à un simple flux hygrorégulé. Ce système va au-delà des performances exigées par la RT 2005.

Le double flux thermodynamique

DESCRIPTION Ce système de ventilation propose un traitement de l’air entrant et une récupération des calories avec gain d’énergie, pour un confort thermique en toute saison et une bonne qualité de l’air. Dans le caisson centralisé qui sert d’échangeur, on ajoute un groupe thermodynamique qui fait du froid et du chaud : suivant que l’on est en été ou en hiver, on réchauffe ainsi l’air qui entre ou on le refroidit, créant une sorte de traitement de l’air réversible.

AVANTAGES Le confort toute l’année, l’air du logement perpétuellement renouvelé et la liberté de sélectionner les zones d’occupation. La récupération des calories dans la maison permet de faire baisser les charges de chauffage. Ce système va au-delà des exigences de la RT 2005.
 
 
Électricité
Certification NF et...
La reglementation...
 
 ISOLATION    Sommaire    ÉLECTRICITÉ  
 
 
Qui sommes-nous ?       Plan du site       Contacts       Mentions légales       Appel d'offre       Groupe Moniteur
 

Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus