Recherche :   
Fotolia_3356892_S.jpg
  :: Accueil arrow Maison Pratique arrow RÉGLEMENTATIONS ET CERTIFICATIONS :: :: lundi 17 février 2020 ::  
 
 
Votre projet de construction
de maison basse consommation
en 12 étapes:
Tous les mois, nous suivons votre projet
avec des fiches pratiques, des conseils et astuces.
 
Etape 12 :
RÉCEPTION DES TRAVAUX de votre maison basse consommation
Dernière formalité avant de jouir en...
M'identifier :
Utilisateur 
Mot de passe 
 
      Mot de passe oubli
 
 
   



 
  

Réglementations et Certifications

La qualité de la maison garantie

Réglementations et certifications La qualité de la maison garantieUn logement mieux conçu, plus confortable, plus sain, moins bruyant, plus économique à l’exploitation et plus respectueux de l’environnement : toutes ces améliorations font désormais l’objet de normes et de labels.

Le développement durable a donné lieu ces dernières années à un arsenal normatif et réglementaire dense auquel s’ajoutent des démarches volontaires et contrôlées de certification, des labels, des engagements d’entreprises ou de groupements professionnels. Parmi les principaux dispositifs :


• La RT 2005 (réglementation thermique 2005) vise une meilleure maîtrise de l’énergie dans les bâtiments. Pour le consommateur, cela signifie des contraintes de construction supplémentaires, mais aussi des économies sur sa facture énergétique (lire ci-contre).

 

• La démarche HQE (haute qualité environnementale) réduit les consommations d’énergie et d’eau par une isolation renforcée, une bonne orientation, une meilleure gestion de l’eau et un tri facilité des déchets. Elle améliore le confort en limitant les nuisances sonores et thermiques et réduit l’impact environnemental des matériaux en optimisant la construction. Enfin, elle tient compte du contexte géographique, en termes de climat et de ressources, en privilégiant les énergies renouvelables à disposition (éoliennes, pompes à chaleur, solaire thermique ou photovoltaïque) et les filières locales de construction. Le surcoût de 8 à 10 % est amorti à moyen terme par la réduction des frais d’entretien et des économies de l’ordre de 20 à 50 % sur la consommation d’eau et d’énergie.

 

• La certification « NF Maison individuelle HQE » qui associe la marque NF à la démarche HQE vous donne l’assurance que votre maison sera de qualité, qu’elle sera conçue dans le respect du site, confortable à l’usage, économe en énergie, en eau et en charges d’exploitation, et qu’elle tiendra compte des impacts sur la santé. Le certificat officiel délivré à la livraison augmentera la valeur patrimoniale de votre bien.


   Cinq labels de performance énergétique

En 1988, les pouvoirs publics ont mis à la disposition des maîtres d’ouvrage un label HPE, pour haute performance énergétique, qui distingue des exigences supérieures à la réglementation thermique. L’arrêté du 8 mai 2007 relatif au contenu et aux conditions d’attribution du label HPE propose désormais cinq labels de qualité environnementale.

HPE 2005 (haute performance énergétique) : pour obtenir ce label, il faut atteindre une consommation inférieure d’au moins 10 % au niveau conventionnel de référence, mais aussi inférieure de 10 % à la consommation maximum définie dans la RT 2005.

THPE 2005 (très haute performance énergétique) : les réductions de consommation exigées passent avec ce label de 10 % à 20 %.

HPE ENr 2005 (haute performance énergétique énergies renouvelables) : ce label impose soit 50 % de l’alimentation énergétique en biomasse, soit la connexion du chauffage à un réseau de chaleur alimenté à plus de 60 % par des énergies renouvelables.

THPE ENr 2005 (très haute performance énergétique énergies renouvelables et pompes à chaleur) : pour atteindre ce niveau, il faut obtenir une consommation maximum inférieure de 30 % au moins aux exigences de la RT 2005 et respecter l’une des six conditions portant sur l’équipement : panneaux solaires (thermiques ou photovoltaïques) ou en pompes à chaleur.

BBC 2005 (basse consommation énergétique) : en résidentiel, le seuil d’exigence est celui d’une consommation inférieure à 50 % de la consommation annuelle de référence.

 

 
RT 2005 : les objectifs

Énergies renouvelables

lesEncouragement du recours aux énergies renouvelables en introduisant celles-ci comme références. Exemple : le solaire thermique comme solution de référence pour la production d’eau chaude sanitaire.

Consommations

• Prise en compte du refroidissement et de l’éclairage, qui s’ajoutent au chauffage, à la ventilation et à l’eau chaude sanitaire (la consommation d’eau sanitaire en maison individuelle est réduite de 20 % par rapport à la RT 2000).
• Mise en place d’une limite maximale de consommation selon la typologie du bâtiment, la zone climatique (la France en compte huit) et l’énergie de chauffage (combustible fossile ou électricité).

Bâti

Renforcement des exigences sur le bâti, ciblant en priorité le traitement des ponts thermiques, avec pour objectif une amélioration d’environ 20 % par rapport à la RT 2000, tandis que les exigences de performance pour les parois augmentent en moyenne de 10 %.

Équipements

• Réduction des déperditions de ventilation. On mettra une ventilation Hygro A avec du chauffage traditionnel et Hygro B avec un chauffage à effet Joule. On pensera aussi à des systèmes de ventilation mécanique double flux, modulants ou avec récupération de chaleur sur l’air extrait.
La chaudière basse température devient désormais la référence des chaudières à combustibles fossiles et le panneau rayonnant celle du chauffage électrique. Une régulation bien adaptée améliorera la performance énergétique, quel que soit le mode de chauffage. 

Bioclimatique

Valorisation de la construction bioclimatique pour réduire les besoins de chauffage et assurer un meilleur confort d’été (par exemple : 40 % de la surface vitrée orientée au sud).
 
 

Mode d'emploi  
Vitrage
Chauffage

Longère Angers

 
 PRÊTS COMPL...    Sommaire    MODE D'EMPLOI  
 
 
Qui sommes-nous ?       Plan du site       Contacts       Mentions légales       Appel d'offre       Groupe Moniteur
 

Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus