Recherche :   
Fotolia_3356891_S.jpg
  :: Accueil arrow Gros Œuvre arrow SYSTÈMES CONSTRUCTIFS :: :: mercredi 8 avril 2020 ::  
 
 
Votre projet de construction
de maison basse consommation
en 12 étapes:
Tous les mois, nous suivons votre projet
avec des fiches pratiques, des conseils et astuces.
 
Etape 12 :
RÉCEPTION DES TRAVAUX de votre maison basse consommation
Dernière formalité avant de jouir en...
M'identifier :
Utilisateur 
Mot de passe 
 
      Mot de passe oubli
 
 
   



 
  

Systèmes Constructifs

Les maçonneries isolantes

Maçonnerie isolanteBarrière efficace contre le gaspillage énergétique, les monomurs ont le vent en poupe. Dotées de propriétés thermiques excellentes, ces maçonneries se dispensent d’isolation, intérieure comme extérieure.

Pour être efficaces thermiquement, les matériaux de gros œuvre classiques doivent être couplés à une isolation rapportée. Coûteuse et grignotant l'espace habitable, cette technique n'est satisfaisante ni pour les constructeurs de maisons individuelles, ni pour les accédants à la propriété.

Doté d'une forte inertie, le monomur est une véritable alternative au système à isolation rapportée. Dite répartie, elle est principalement réalisée en briques alvéolées ou en blocs de béton cellulaire, matériaux qui offrent des performances supérieures aux blocs de construction courants et comparables aux meilleures solutions traditionnelles (à un prix généralement équivalent). De plus, leur mise en œuvre limite les ponts thermiques responsables d'une part importante des pertes d'énergie. La pierre ponce est également un matériau prisé pour la fabrication de ces maçonneries. 

 

L'inertie thermique dans la masse

Avec une isolation rapportée par l'intérieur, le logement est sensible aux écarts de température (son inertie est faible), ce qui génère des pics de chauffage en hiver et une tendance à accumuler la chaleur en été. Les différentes solutions sont en général compétitives et largement maîtrisées par la profession mais elles accusent un retard de performance par rapport aux maçonneries isolantes. Ainsi les solutions intérieures brique/doublage intérieur laine/brique ou carreaux de plâtre, et briques à joints minces/doublage intérieur laine/carreaux de plâtre ne suppriment pas les ponts thermiques. Les systèmes d'isolation par l'extérieur sont, eux, sujets à l'humidité. Les briques associées à du polystyrène, par exemple, offrent un excellent rapport qualité/prix mais rendent les murs imperméables à la vapeur d'eau. En revanche, la solution brique/laine de bois extérieure présente des performances généralement meilleures que celles des blocs à isolation répartie.

 

Le principal atout du monomur est sa forte inertie. Il constitue un logement peu sensible aux écarts de température extérieure en hiver et absorbe la chaleur intérieure en été. Il peut également servir de base à une isolation ultraperformante conjuguant ses qualités spécifiques et celles de l'isolation par l'intérieur. Une combinaison qui, selon les experts, répond d'ores et déjà aux exigences de la RT 2010.

 

Duo économique béton polystyrène

Alors que les blocs béton classiques nécessitent un doublage, en raison de leurs médiocres performances thermiques, les blocs béton à système constructif intègrent un polystyrène expansé de 7,5 ou 10 cm d'épaisseur (soit une épaisseur totale du bloc de 34 cm) qui génère 90 % de l'isolation thermique. Ces blocs présentent des performances thermiques équivalentes à celles des monomurs terre cuite ou béton cellulaire. C'est un produit très économique.

ÉCOLO ATTITUDE

Selon EDF, le surcoût d’une maison construite avec les monomurs n’est que de 6 % environ par rapport à une solution brique doublée d’une isolation intérieure en laine minérale et plaque de plâtre, sans ponts thermiques qui plus est.

 
Systèmes Constructifs

En terre cuite

DESCRIPTION Les briques de terre cuite incluent de fines cloisons entre lesquelles des alvéoles emprisonnent l'air, jouant le rôle d'isolant thermique intégré. La performance thermique de ces briques dépend de la finesse de leurs cloisons, de la longueur du parcours et du nombre de lames d'air. De grandes dimensions pour une épaisseur allant de 30 à 37 cm, elles offrent une excellente inertie et sont perméables à la vapeur d'eau. Elles sont regroupées sous les appellations monomur, biomur, etc.
AVANTAGES Matériau propre, sans polluant ni allergène, il offre une très bonne inertie thermique, tant pour le confort hivernal qu’estival (avec une performance optimum en été) et limite les ponts thermiques. Respirant, il neutralise les risques de condensation sur les murs et stabilise l’hygrométrie intérieure. Incombustible, il ne dégage pas de fumée toxique en cas d’incendie. Enfin, la brique alvéolée résiste bien aux inondations car elle retient cinq fois moins d’eau que les autres matériaux

 

En béton cellulaire

DESCRIPTION Le béton cellulaire est un béton léger composé de chaux, de ciment, de sable et de poudre d’aluminium qui, au contact de la chaux, produit les petites bulles d’air qui lui confèrent ses qualités isolantes. C’est le bloc de construction maçonnée qui offre la meilleure résistance thermique. Sa faiblesse : il est très hydrophile et doit, en conséquence, absolument être recouvert d’un enduit hydrofuge, qui sera imperméable à l’eau, bien sûr, mais aussi à la vapeur d’eau.

ATTENTION Grâce à ses grandes performances thermiques (meilleures en hiver), il régule les variations de température diurne et nocturne sans intervention mécanique. Facile à mettre en oeuvre, il permet aussi une grande souplesse architecturale.

 

En pierre ponce

DESCRIPTION Les blocs auto-isolants en aggloméré de pierre ponce sont une variante très légère de la brique alvéolée. Épais de 30 à 35 cm, ils sont posés avec des joints en mortier de pierre ponce également, qui évitent les ponts thermiques. Comme les autres monomurs, il n’a pas besoin de produit isolant pour protéger du froid ou de la chaleur. Un revêtement extérieur traditionnel et un enduit ou une plaque de plâtre en intérieur suffisent.

AVANTAGES Ce produit 100 % recyclable, imputrescible, ingélif, incombustible et solide offre un excellent confort, thermique et phonique. Les blocs peuvent être utilisés dans le sous-sol jusqu’à l’étage, car ce matériau n’est pas sensible aux problèmes de remontées par capillarité.
 
 
Fenêtres de toit  

Humidité

Entrées   
Annonce immobilière

 
 
 MURS ET CLOIS...    Sommaire    FENÊTRES DE ...  
 
 
Qui sommes-nous ?       Plan du site       Contacts       Mentions légales       Appel d'offre       Groupe Moniteur
 

Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus