Recherche :   
Fotolia_3157943_S.jpg
  :: Accueil arrow Gros Œuvre arrow PORTES INTÉRIEURES :: :: vendredi 10 avril 2020 ::  
 
 
Votre projet de construction
de maison basse consommation
en 12 étapes:
Tous les mois, nous suivons votre projet
avec des fiches pratiques, des conseils et astuces.
 
Etape 12 :
RÉCEPTION DES TRAVAUX de votre maison basse consommation
Dernière formalité avant de jouir en...
M'identifier :
Utilisateur 
Mot de passe 
 
      Mot de passe oubli
 
 
   



 
  

Portes intérieures

Esthétiques, pratiques et sûres

Porte intérieure en boisLes portes intérieures ne sont pas justes des éléments de déco. Elles jouent également un rôle sur les plans thermique, phonique, voire sécuritaire. Et savent aussi être malines en terme de gain de place.

Décoratives ou utilitaires, les portes se déclinent à l'envi : classiques ou contemporaines, en différentes essences de bois, brutes ou peintes, en PVC ou en alu, pleines ou vitrées. Les portes planes, constituées d'une âme alvéolaire et pré-peintes, sont les plus économiques. Les portes postformées sont composées d'une âme alvéolaire présentant un parement avec relief en fibres de bois. Les portes menuisées sont en bois massif ou avec un parement en bois.

 


Des atouts techniques

Une porte intérieure améliore votre confort en évitant la transmission des bruits dans la maison : isophonique, elle peut diviser par quatre les nuisances sonores intérieures. Par ailleurs, renforcée sur le plan thermique (avec un joint périphérique entre l'ouvrant et le dormant, ainsi qu'un seuil en aluminium), elle permet de faire des économies d'énergie de près de 40% par rapport à un bloc-porte standard.

 

Les solutions gain de place

Idéales pour les personnes à mobilité réduite, les portes coulissantes offrent une circulation plus fluide. Escamotables (qui disparaissent dans le mur), elles nécessitent une cloison en plaques de plâtre qui dissimule un caisson métallique à l'intérieur duquel se trouve un système de châssis coulissant. Le bâti est équipé en partie haute d'un rail en alu. Les largeurs de passage proposées par les gammes standard vont de 60 à 240 cm pour des modèles à doubles vantaux. Les grandes marques proposent des versions sur mesure. En applique (qui coulissent le long du mur), elles ne nécessitent pas de travaux de maçonnerie. Pour les versions légères (portes basiques creuses), la porte est suspendue à des ferrures munies de roulettes accrochées à des profilés en alu. Pour les versions plus lourdes (portes pleines), le vantail est accroché à des chariots de coulissement munis de galets de roulement intégrés dans un rail. Par ailleurs, les portes multivantaux (qui s'ouvrent en dégageant totalement le passage), vitrées ou pleines, existent en deux, trois ou quatre vantaux. Les portes extensibles en PVC, quant à elle, s'installent dans une huisserie de porte. N'oublions pas enfin les portes « saloon » qui s'ouvrent dans les deux sens et sont souvent utilisées entre une cuisine et une salle à manger.

    Ne confondez pas porte blindée et bloc-porte blindé 

Une porte blindée composée d'une tôle acier 5/10e ou 10/10e vissée sur la face intérieure de la porte n'offre pas de performance anti-effraction validée par des essais effectués dans des laboratoires officiels (CNPP et CEBTP) suivant la norme NFP 20551. Chez Fichet, un bloc-porte blindé comprend notamment une serrure de défense à point de condamnation multiple intégrée au vantail et un blindage central intégré de 2 à 3 mm d'épaisseur. Ce type de porte est efficace contre les effractions en force par perçage ou arrachement du cylindre, sciage des pênes, mais aussi enfoncement de la porte, dégondage ou découpe du vantail.

 
Portes intérieures

Les entrées de service

Elles imposent les mêmes contraintes que les portes principales. La porte de service doit répondre à quatre critères similaires à ceux de la porte d'entrée : l'esthétique, l'isolation, l'étanchéité et, surtout, la sécurité. Elle est en effet souvent munie en standard d'une serrure deux, trois ou cinq points et, en cas de partie haute vitrée, d'un vitrage de sécurité ou d'un barreaudage. Une porte de service peut être en bois et en acier, voire en PVC. Elle offre souvent une isolation double paroi (deux faces acier 5/10e, avec mousse polyuréthane injectée, par exemple), afin de respecter les différences climatiques qui peuvent exister entre la cuisine chauffée et l'extérieur, un garage ou une descente d'escalier vers la cave.

Remarque Une porte de service peut avoir le même aspect qu'une porte de garage afin d'harmoniser l'ensemble des ouvertures de la maison.


Les accès à la cave

La sécurité est fortement recommandée par les assurances. Les portes à sécurité renforcée sont recommandées par les compagnies d'assurances et les services de police pour les entrées de cave. Elles sont généralement métalliques (en acier surtout) et pourvues de serrures trois, cinq ou sept points. Le bâti comprend paumelles ou charnières antidégondage. Côté sécurité, les portes de cave peuvent cependant être plus légères : métalliques simple paroi (une tôle forte) ou double paroi (deux tôles galvanisées). Elles peuvent aussi être coupe-feu (métalliques avec une âme intérieure en laine de roche avec deux tôles galvanisées, par exemple).

Remarque Certains fabricants intègrent un système de climatisation sur l'intérieur de la porte de la cave afin de fournir une atmosphère idéale aux bouteilles de vins qui y sont stockées !

 

Les fermetures coupe-feu

Elles sont indispensables avec une chaudière au fioul ou au gaz. On prévoit des portes coupe-feu pour isoler une chaufferie, un atelier, un garage ou toute pièce contenant des matières inflammables. Une porte coupe-feu est même indispensable dans le cas d'une chaudière au gaz ou au fioul. Ce type de porte est conçu pour résister aux flammes et empêcher la propagation du feu vers le reste du logement. Il possède un indice qui traduit sa résistance à la chaleur. Ainsi, les paumelles (gonds et charnières) d'une porte coupe-feu doivent résister à une température de 800°C sans fondre, ce qui exclut l'aluminium et le laiton. Pour les habitations, il existe deux catégories de portes : résistance de trente minutes ou d'une heure. Ce type de portes offre en outre une bonne isolation phonique et thermique.

Remarque Une porte coupe-feu fait l'objet d'un procès-verbal remis par le CSTB ou le CTBA. Ce document doit obligatoirement vous être remis lors de l'achat. Il sera indispensable à votre assurance.

 
 

Cloisons

Escalier intérieur

Portes d’entrée

 
 MOBILITE REDU...    Sommaire    CLOISONS  
 
 
Qui sommes-nous ?       Plan du site       Contacts       Mentions légales       Appel d'offre       Groupe Moniteur
 

Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus