Recherche :   
Fotolia_5466158_S.jpg
  :: Accueil arrow Gros Œuvre arrow ISOLATION :: :: mercredi 8 avril 2020 ::  
 
 
Votre projet de construction
de maison basse consommation
en 12 étapes:
Tous les mois, nous suivons votre projet
avec des fiches pratiques, des conseils et astuces.
 
Etape 12 :
RÉCEPTION DES TRAVAUX de votre maison basse consommation
Dernière formalité avant de jouir en...
M'identifier :
Utilisateur 
Mot de passe 
 
      Mot de passe oubli
 
 
   



 
  

Isolation

Régler le volume pièce par pièce

Améliorer l'isolation acoustique entre des bâtiments mitoyens ou les niveaux d'une maison, c'est maîtriser et réduire toutes les propagations supportées par les différentes parois, avec une bonne maîtrise de tous les supports de transmission. Les solutions sont nombreuses et les dernières innovations particulièrement performantes.

Une maison se divise en trois environnements sonores, liés à l'usage des pièces : ce qu'on y fait et à quel moment de la journée. Les chambres sont une zone de silence où le niveau de bruit reçu ne doit pas dépasser 20 dB pour assurer un sommeil réparateur, qui commence à se troubler à partir de 35 dB. Le bureau, le coin TV ou encore la salle de bain sont des zones calmes : les bruits faibles y sont tolérés. Leur niveau ne doit pas dépasser 35 dB car les difficultés de concentration apparaissant à partir de 45 dB. Enfin, les zones conviviales : cuisine, coin repas et salon supportent un niveau de bruit allant jusqu'à 45 dB, à partir de 55 dB, le dialogue devient difficile.

Si, aujourd'hui, la réglementation garantit une protection efficace contre les bruits extérieurs, elle se préoccupe peu des bruits intérieurs et les performances acoustiques entre les pièces ne sont pas réglementées. Or, les bruits générés par le voisinage sont plus difficiles à maîtriser et mal tolérés par les occupants.

 

Parois simples ou mixtes

Dans l'habitat, l'isolation acoustique passe principalement par trois types d'ouvrages.

• La paroi simple, en parpaings de béton par exemple, applique la loi de masse : plus une paroi est lourde, plus elle isole.

• Une deuxième famille, plus sophistiquée sur le plan acoustique, joue sur l'utilisation intelligente de l'air, matériau efficace et gratuit. Il s'agit d'enfermer une lame d'air entre deux plaques de plâtre pour créer un système masse - ressort - masse.

• La paroi mixte constitue la dernière famille d'isolation acoustique. Ce sont des systèmes composés d'une ossature métallique sur laquelle sont vissées des plaques de plâtre, ou des complexes de doublage acoustique (et thermique) constitués d'une plaque de plâtre mince et d'un isolant. La combinaison d'une paroi simple, lourde, et d'un doublage fixé dessus transforme l'ensemble en paroi double pilotée par l'effet masse - ressort - masse. Son principe : la première paroi se met à vibrer, la couche d'air et d'isolation arrête ces vibrations sonores, de sorte qu'une part infime atteint la deuxième paroi. Le dernier-né de cette famille de produits est la première plaque de plâtre acoustique pour l'habitat permettant de diminuer les bruits de 50 % : la Placo Phonique®. Elle offre trois décibels d'isolation acoustique supplémentaire, soit 50 % de bruit en moins pour une même épaisseur d'isolant.

 

À savoir

Les niveaux sonores de plusieurs sources de bruits émettant en même temps ne s’additionnent pas. Deux règles s’appliquent pour connaître le niveau sonore global.

• Quand les sources sonores sont de niveaux équivalents (différence inférieure à 10 dB), le niveau global est sensiblement le même. Par exemple,
si deux personnes parlent avec un niveau sonore de 60 dB, la combinaison des deux voix sera de 63 dB et non de 120 dB .

• Pour des bruits de niveaux différents (différence supérieure à 10 dB), c’est le bruit le plus fort qui masque le bruit le plus faible : si une des personnes élève la voix à 70 dB, le niveau global sera donc de 70 dB.

 

BON VOISINAGE
Placer une chambre à côté d’une cuisine exige une très bonne isolation acoustique.

   Maîtriser tous les paramètres

« En combinant plaques de plâtre et laines minérales, on limite fortement la pollution sonore. Mais, en matière d’isolation, c’est

  Expert maison

à un ensemble de paramètres qu’il faut être attentif : transmissions parasites (une porte qui isole mal), ou latérales (bruits qui transitent d’une pièce à l’autre par le plafond, le sol, les doublages, etc.). Pour éviter ces dernières, il faut prolonger la paroi de séparation jusqu’à la structure portante supérieure, en travaillant avec des joints souples, en installant un absorbeur acoustique au-dessus de la paroi… La mise en oeuvre est décisive. Il faut s’adresser à une entreprise compétente, bien préciser les solutions retenues et suivre les travaux pour vérifier la qualité. Si ces phases sont respectées, le risque est réduit au minimum et l’opération aboutira à un bon confort acoustique. »

 

PASCAL OZOUF • CHEF DE MARCHÉ ACOUSTIQUE CHEZ PLACO

 

 
Isolation

Les cloisons

 DESCRIPTION Ces systèmes sont tous constitués d'un ou deux parements en plaques de plâtre vissés sur

une ossature métallique composée de montants et de rails intégrant un isolant laine minérale entre les montants. 

L'isolation par les cloisons propose trois niveaux de performance, à choisir en fonction du type de pièce et de sa localisation dans la maison.
Confort : 72 mm d'épaisseur pour une performance acoustique de 42 dB . C'est une solution convenable pour isoler deux chambres, deux bureaux ou un bureau et une chambre.
• Grand confort (schéma) : 98 mm d'épaisseur pour une performance de 50 dB. Elle permet d'isoler un salon d'une chambre, et est idéale pour séparer deux bureaux, deux chambres, une chambre d'un salon ou d'une cuisine.

Très grand confort : épaisseur de 120 mm pour une performance de 61 dB. Nécessaire pour isoler une chambre d'une pièce de jour à niveau sonore élevé (home cinéma, salle de jeux), c'est une solution idéale pour séparer une chambre d'une zone conviviale ou deux zones conviviales.

AVANTAGES Ces cloisons forment un système masse - ressort - masse particulièrement léger et performant.

 

Les plafonds

 DESCRIPTION Les plafonds isolants sont composés d'un ou deux parements en plaques de plâtre vissés

soit sur fourrures accrochées au plancher haut par des cavaliers ou des suspentes (solution traditionnelle), soit sur des montants et des rails autoportants, avec un isolant laine minérale au-dessus. La solution plafond intègre deux niveaux de performance.

• Confort : des performances acoustiques entre + 17 et + 25 dB pour des épaisseurs de 45 et 85 mm. Convient à l'isolation entre deux chambres, deux bureaux ou un bureau et une chambre. Une performance de + 3 dB par rapport à un plafond standard.

• Grand Confort (schéma) : des performances acoustiques entre + 20 et + 28 dB pour des épaisseurs de 45 et 85 mm. C'est le niveau nécessaire pour séparer deux zones conviviales ou une zone conviviale de toute autre zone.

AVANTAGES Cette solution, qui permet des portées allant jusqu’à 3,70 m sans aucune fixation au plafond, est particulièrement adaptée aux petites pièces et aux couloirs.

 

Les doublages

 DESCRIPTION Ils sont formés d'un ou deux parements en plaques de

plâtre vissées, soit sur des porteurs par des coulisses et des appuis intermédiaires, soit sur des montants doubles alternés et des rails sans aucun contact avec le mur porteur. Ces deux types de doublage sont posés avec une laine minérale (45 mm) ou avec une laine minérale (45 mm) entre les montants et une laine minérale (60 mm) derrière les montants. Cette isolation propose deux niveaux de performance :

Confort : performances acoustiques de + 18 et + 22 dB pour une épaisseur de 85 et 45 mm. Peut habiller les murs en zone calme et en zone conviviale.

Grand Confort (schéma) : performances acoustiques de + 21 et + 25 dB, pour une épaisseur de 85 et 45 + 60 mm. Convient aux murs des chambres et des murs mitoyens pour les maisons en bande.

 

AVANTAGES Le doublage d’un mur mitoyen avec
un complexe isolant acoustique permet
d’obtenir de bons résultats contre
les bruits aériens (voix, musique, télé…).
 
 

Décibel (dB): unité de mesure du bruit ...

Bruits aériens: sources sonores dans l'air ...

Bruits solidiens: pas sur le sol, claquements ...

NRA: la nouvelle réglementation acoustique ...

 
 

Murs et cloisons

Systèmes constructifs

Fenêtres de toit
Annonces entre particuliers

 
 BARDAGES    Sommaire    MURS ET CLOIS...  
 
 
Qui sommes-nous ?       Plan du site       Contacts       Mentions légales       Appel d'offre       Groupe Moniteur
 

Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus