Recherche :   
Fotolia_4926905_S.jpg
  :: Accueil arrow Gros Œuvre arrow ISOLATION :: :: samedi 22 février 2020 ::  
 
 
Votre projet de construction
de maison basse consommation
en 12 étapes:
Tous les mois, nous suivons votre projet
avec des fiches pratiques, des conseils et astuces.
 
Etape 12 :
RÉCEPTION DES TRAVAUX de votre maison basse consommation
Dernière formalité avant de jouir en...
M'identifier :
Utilisateur 
Mot de passe 
 
      Mot de passe oubli
 
 
   



 
  

Isolation

La pose sous rampants dans des combles aménageables

Isolation de combles avec de la laine de verre

L'isolation traditionnelle pour charpentes avec pannes comprend une première couche calée entre les chevrons et une seconde entre les pannes. L'ensemble est recouvert d'un parement de plaques de plâtre.

Que vos combles soient aménagés dès la construction ou que vous attendiez encore un peu pour des raisons budgétaires, leur isolation doit faire l'objet d'un soin attentif car le bilan thermique d'une maison montre que les toitures constituent les parois responsables de 30 % des déperditions d'énergie en hiver. Une bonne isolation peut faire économiser jusqu'à 60 % sur votre facture et faire baisser la température de 7 à 8 °C sous les combles en été. Dans le cas d'une charpente traditionnelle, la pose de laine minérale se fait par embrochage sur les suspentes (petits axes métalliques verticaux fixés sur les chevrons) en respectant un vide d'air entre l'isolant et la sous-face de la couverture. Les suspentes sont vissées selon l'épaisseur de l'isolant, la configuration de la charpente et le type d'habillage (on prévoit environ deux éléments de revêtement par mètre carré) : pour un habillage en plaques de plâtre, on espace les suspentes de 60 cm au maximum, de 40 cm pour une finition bois. Pour répondre à la RT 2005 et obtenir confort et économies d'énergie, il est conseillé de choisir un isolant offrant une résistance thermique supérieure ou égale à 6 (notée R = 6,00).

 

Ici, les combles sont isolés de manière traditionnelle avec une solution double couche, valable pour tous types de charpentes. La première couche est constituée d'Isoconfort 35 (Isover), un panneau semi-rigide à dérouler en laine de verre revêtu d'un voile confort avec marquage transversal tous les 10 cm. La deuxième couche est du Monospace 35 revêtu de Kraft. Il s'agit d'un panneau semi-rigide en laine de verre, à dérouler également et revêtu d'un pare-vapeur en kraft quadrillé sur une face.

 

Des règles de mise en œuvre

Il est nécessaire que l'entreprise applique certaines règles de mise en œuvre et notamment qu'elle :

. ventile la sous-face de couverture ou de la sous-couverture par une lame d'air d'au moins 2 cm qui évitera condensation et chocs thermiques (dans une couverture étanche à l'air, en tôle ou en zinc par exemple, cette lame sera portée à 6 cm et devra être ventilée) ;

. ventile les locaux à l'aide d'une VMC ;
. assure une isolation continue et calfeutre partout où cela est nécessaire (passage de conduites ou de colonnes.) ;
. prévoit une lame d'air derrière les lambris.

 

Par ailleurs, le pare-vapeur est toujours disposé vers l'intérieur, du côté chauffé de la construction.

 
VOTRE CHANTIER EN 4 ETAPES

La préparation consiste à déterminer l'épaisseur d'isolant nécessaire pour répondre à la RT 2005 et à fixer les suspentes. On installe ensuite un panneau en laine de verre avec voile, puis une deuxième couche revêtue de Kraft. Ensuite il ne reste qu'à poser soit la plaque de plâtre, soit la finition bois.


1 Fixer les Suspentes

Une fois l'épaisseur d'isolant définie, on fixe les suspentes sur les chevrons, en prenant soin de les mettre au même niveau. La suspente comprend une platine à griffes, une tige filetée et une rosace placée ultérieurement.

 

2 Poser le premier isolant

La première couche d'isolant est calée entre les chevrons : on déroule la laine minérale le long des rampants et on coupe les lés à leur longueur.

 

3 placer la deuxième couche

Continue, elle est présentée entre les pannes pour une mise en place et un réglage avant vissage. La couche est maintenue par les rosaces des suspentes. Attention à ce que les lés soient posés bien jointivement.

 

4 Poser Les Plaques de plâtres

Des fourrures horizontales sont clipsées sur les suspentes pour former une ossature métallique. L'isolation est maintenue par cette structure sur laquelle on visse les plaques de plâtre, supports de finition.

 
 

Chevrons: pièces de bois posées sur les ...

Ferme: assemblage en bois ou en métal ...

Panne: pièce de charpente horizontale qui  ...

Rampant: tout élément d'architecture dont ...

 

Fenêtres
Baies vitrées
Conduits de cheminée
Annonce vente maison
 
 PROTECTIONS S...    Sommaire    FENÊTRES  
 
 
Qui sommes-nous ?       Plan du site       Contacts       Mentions légales       Appel d'offre       Groupe Moniteur
 

Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus