Recherche :   
Fotolia_3356892_S.jpg
  :: Accueil arrow Gros Œuvre arrow BARDAGES :: :: mercredi 8 avril 2020 ::  
 
 
Votre projet de construction
de maison basse consommation
en 12 étapes:
Tous les mois, nous suivons votre projet
avec des fiches pratiques, des conseils et astuces.
 
Etape 12 :
RÉCEPTION DES TRAVAUX de votre maison basse consommation
Dernière formalité avant de jouir en...
M'identifier :
Utilisateur 
Mot de passe 
 
      Mot de passe oubli
 
 
   



 
  

Bardages

Un vrai manteau pour protéger votre maison

Bardage en bois pour isolation extérieur
Les bardages sont parmi les principaux procédés d’isolation par l’extérieur. Esthétiques et fonctionnels, ils habillent les façades des maisons individuelles, leur donnant un caractère nordique, rustique ou contemporain.
Le bardage appartient à la famille des procédés techniques du « mur manteau ». Un système aux multiples facettes, qui désigne l’association d’un mur extérieur avec un manteau de protection thermique et hygrométrique. En maison individuelle, l’isolant et le revêtement peuvent prendre différentes formes, en fonction de la technique choisie et de l’aspect esthétique recherché. Ainsi les vêtures et les bardages rapportés peuvent être en bois, acier, aluminium, zinc, ardoise, produits de synthèse, pierre mince, terre cuite, etc. Ces différentes techniques utilisent des produits et des procédés certifiés, sous Avis Techniques (certains bardages relevant de normes de mise en œuvre).

 

Sur tout type de constructions

Destinés à protéger l’habitation, les bardages sont directement exposés aux intempéries. Cet habillage se compose d’une ossature fixée à la paroi, d’un isolant de laine minérale (panneaux semi-rigides) également fixé sur la paroi, d’une peau extérieure liée à l’ossature et d’une lame d’air ventilée de 2 ou 3 cm entre l’isolant et la peau extérieure. Les avantages sont multiples : une belle esthétique, résistance aux chocs grâce à l’épaisseur bardage/support, et protection contre les intempéries. En outre, un bardage est ce que l’on appelle un « chantier sec » : il ne nécessite pas d’eau et donc pas de délai de séchage. Il peut être posé sur tout type de constructions : ossatures bois le plus souvent en maison individuelle, mais aussi bâtiments en pierre, béton, brique… Garanti dix ans en moyenne, le bardage est une solution de long terme.

 

Une barrière contre le vieillissement

Ce manteau associé à un isolant extérieur améliore notablement l’isolation thermique et satisfait aux exigences de la réglementation actuelle. Placer l’isolant à l’extérieur du bâti supprime en effet les ponts thermiques au droit des planchers et des murs de refend (les déperditions sont divisées par huit) et, à épaisseur égale, il confère au bâtiment des performances d’isolation supérieures aux exigences réglementaires (jusqu’à 30 %). Qui plus est, en maintenant le mur à température ambiante, le bardage supprime les désordres qui sont liés à la condensation : décollement du papier peint, moisissures aux angles des murs et des plafonds. Imperméable, il protège l’édifice des risques d’infiltration d’eau et des chocs thermiques. De plus, rejetée dehors, l’isolation libère de la surface habitable. Au bout du compte, ce cocon protecteur garantit une plus grande pérennité à votre patrimoine immobilier. 

 

Écolo attitude

Les informations environnementales sur ce produit de construction peuvent être obtenues sur demande. Elles doivent respecter la norme NF XP01E concernant le format des données. Les bardages de qualité en bois traité bénéficient du label CTB B+ . Peu de fabricants possèdent ce label, bien qu’il s’agisse de la seule garantie pour l’utilisateur d’un traitement efficace du bois, fait dans le respect de l’environnement.

 
Trois solutions

1. Bois : naturel et esthétique

Il offre une grande diversité d’essences et de formats. Le bois choisi doit être très résistant : traité en autoclave, modifié thermiquement, imprégné d’huiles ou brut, il doit être classé risque 3 (supportant un taux d’humidité supérieur à 20 %). Les essences les plus utilisées sont l’épicéa, le red cedar, le douglas, le mélèze ou le châtaignier. Les lames peuvent être en bois massif ou en composites, en contreplaqué ou en lamellé-collé. L’épaisseur minimale recommandée est de 15 mm et la largeur exposée, réglementée (NF P 65-210-1), doit être proportionnelle (7,5 fois) à l’épaisseur de la lame.

Ses atouts : il est simple à poser, à réparer et à entretenir. Il est durable et très intéressant sur le plan esthétique (richesse des teintes et des veinages).

 

2. Terre cuite : l’inertie thermique

La terre cuite séduit par sa capacité à répondre aux exigences de l’habitat d’aujourd’hui : naturelle, elle bénéficie d’une longue durée de vie et garantit un vieillissement uniforme. C’est aussi un très bon isolant thermique : les tuiles mises en œuvre en bardage constituent une véritable barrière qui sépare le mur de l’extérieur par une lame d’air. Elles forment un manteau calorifuge performant, sans ponts thermiques .

Ses atouts : le mur favorise la récupération des apports solaires par la maçonnerie, générant jusqu’à 10 % d’économie supplémentaire. Les murs contribuent aussi par leur inertie thermique à une plus grande stabilité des températures intérieures, été comme hiver.

 

3. Zinc : résistance et souplesse

Il s’applique en façade par bardage rapporté avec lame d’air ventilé. Le zinc naturel bénéficie d’une exceptionnelle longévité tant esthétique que mécanique : 50 à 100 ans en fonction de l’environnement, grâce à sa patine naturelle qui renforce ses défenses contre la corrosion (il ne nécessite aucun entretien particulier). Il offre un vaste registre de finitions et possède en outre des performances remarquables en matière d’étanchéité.

Ses atouts : très intéressant sur le plan esthétique, il permet une belle homogénéité toiture façade ou se marie sans problème avec tout autre habillage. Souple et malléable, il épouse et souligne la volumétrie du bâtiment, qu’il soit courbe ou rectiligne.

 
 

Bardage: protection extérieure constituée ...

Clin: éléments longs de bardage posés ...

Peau: paroi extérieure d’une construction ...

Vêtage: les systèmes posés en bardage ...

Vêture: elle est constituée d’un isolant ...
 

Isolation

Murs et cloisons

Systèmes constructifs

 
 CONFORT THERM...    Sommaire    ISOLATION  
 
 
Qui sommes-nous ?       Plan du site       Contacts       Mentions légales       Appel d'offre       Groupe Moniteur
 

Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus