Recherche :   
Fotolia_3356891_S.jpg
  :: Accueil arrow Finitions arrow TOILE DE VERRE :: :: mardi 2 septembre 2014 ::  
 
 
Votre projet de construction
de maison basse consommation
en 12 étapes:
Tous les mois, nous suivons votre projet
avec des fiches pratiques, des conseils et astuces.
 
Etape 12 :
RÉCEPTION DES TRAVAUX de votre maison basse consommation
Dernière formalité avant de jouir en...
M'identifier :
Utilisateur 
Mot de passe 
 
      Mot de passe oublié
 
 
   



 
  

Toile de verre

Une déco qui s’inscrit dans la durée

Toile de verre Une déco qui s’inscrit dans la durée

La toile de verre appartient à la famille des revêtements prêts à peindre et s’apparente aux papiers peints. Lorsque le mur est difficile à préparer (en ciment ou en plâtre brut, avec des fissures, etc.), elle constitue une solution performante.

Quels sont ses atouts ?

La toile de verre est pourvue d’une grande stabilité dimensionnelle et fait preuve d’une résistance à toute épreuve, sans oublier un excellent comportement au feu (classement M0/M1) et une imputrescibilité totale (idéale pour les pièces humides telles que les cuisines, salles d’eau…). Elle possède aussi un atout décoratif fort en apportant du relief aux murs, sous forme de losanges, de chevrons ou de mailles de tissage plus ou moins serrées. Elle offre le gros avantage de masquer les fissures et d’empêcher les microfissures et se pose également sur du plâtre, du béton, du torchis ou du bois. On la trouve en rouleaux, prêts à poser par encollage direct de la surface et d’une longueur de 12,50 m à 50 m.

Comment bien préparer ses murs ?

Un mur nu a besoin d’être préalablement traité pour garantir une bonne adhérence de la future finition. Si la surface du plâtre s’effrite, il faut passer au rouleau un produit durcisseur et laisser bien pénétrer le produit dans le plâtre avant de recouvrir du produit suivant. Si de fines fissures ou petits trous sont présents, il faut les reboucher avec un produit de rebouchage et réaliser une égalisation de la surface ensuite par ponçage. Un enduit de lissage suffit souvent à supprimer tous les défauts.
Si le plâtre est poreux, il faut l’imperméabiliser afin qu’il n’absorbe pas trop vite la colle de la toile de verre en passant un produit imperméabilisant. Selon la localisation du mur, on pourra prévoir un apprêt hydrofuge. Après la préparation du mur et avant de poser de la fibre de verre, il est en effet conseillé d’appliquer une peinture de sous-couche. Cela permet de bloquer et nourrir les fonds, d’obtenir une meilleure adhérence et d’éviter que la colle ne sèche trop vite. Lorsque le support est bien sec, on pose la toile avec une colle en pâte, blanche et épaisse, à appliquer directement sur la surface à recouvrir. Il reste ensuite à attendre 48 heures après la pose pour peindre de la toile de verre.

 

L’exécution de ce chantier demande-t-elle des précautions ?

Une seule exigence : des supports propres, secs et uniformément absorbants.
Attention à la pose : elle doit être parfaitement réalisée bord à bord. Des lés qui se chevauchent donnent en effet une mauvaise pose qui restera toujours visible.

 

La peinture doit-elle suivre certaines règles ?

La première couche appliquée sur la toile sera exclusivement de l’acrylique et deux couches seront nécessaires pour une belle finition (sauf avec de la toile monocouche). La surface ainsi peinte est lavable. Si l’on veut qu’elle soit lessivable, il faudra appliquer de la peinture acrylique satinée ou brillante en seconde couche (la mate ne convient jamais à un produit de nettoyage).

 

BON À SAVOIR

• Avec la toile de verre prépeinte, appelée aussi monocouche, une seule couche de peinture acrylique est nécessaire pour obtenir un bon résultat.
• On peut coller de la toile de verre sur les murs d’une pièce chauffée par le sol. Lors de la pose le chauffage sera éteint, puis progressivement remis en marche 48 h après la dernière couche de peinture.
L’aspect mat est plus salissant mais il dissimule mieux les défauts de surface. Le satiné convient bien aux séjours, chambres et pièces à vivre. Le brillant est plutôt utilisé dans la cuisine ou la salle de bains ou pour les menuiseries.
• Il ne faut pas confondre la toile de verre avec les structures à peindre sur intissé, plus récentes, mais aussi plus faciles à utiliser puisqu’il suffit d’encoller directement le mur avec un rouleau, puis de dérouler le revêtement en l’appliquant directement sur le mur.

 
SUR LE CHANTIER ...
SUR LE CHANTIER, COMMENT ÇA SE PASSE ?

• On prépare le mur pour assurer une bonne adhérence de la toile sur le support.
• On applique une peinture de sous-couche.
• On pose la toile de verre.
• On applique une ou deux couches de peinture de finition suivant le type de toile.
 
 

Le parquet

Rangements  

La moquette

 
« LAQUES    Sommaire    LE PARQUET  »
 
 
Qui sommes-nous ?       Plan du site       Contacts       Mentions légales       Appel d'offre       Groupe Moniteur
 

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus