Recherche :   
Fotolia_3356891_S.jpg
  :: Accueil arrow Finitions arrow PEINTURES :: :: mercredi 8 avril 2020 ::  
 
 
Votre projet de construction
de maison basse consommation
en 12 étapes:
Tous les mois, nous suivons votre projet
avec des fiches pratiques, des conseils et astuces.
 
Etape 12 :
RÉCEPTION DES TRAVAUX de votre maison basse consommation
Dernière formalité avant de jouir en...
M'identifier :
Utilisateur 
Mot de passe 
 
      Mot de passe oubli
 
 
   



 
  

Peintures

Des murs qui font de l'effet

Murs peints à la peinture acryliqueLes peintures à effets ajoutent du caractère et de la valeur à votre maison. Peinture au chiffon ou à l'éponge, enduit à la chaux ou Tadelakt : n'hésitez pas, lancez-vous !

De nombreuses peintures à effets apparaissent sur le marché, répondant à une demande croissante. De quoi s'agit-il et comment choisir ? En fonction de leurs composants de base et des additifs, les peintures se déclinent en plusieurs familles.
Tout d'abord, les peintures à l'huile qui, lorsqu'elles sont mélangées à des résines synthétiques comme l'alkyde (polyester), donnent la classique peinture glycérophtalique. Elles sont à base d'huiles végétales pures (notamment l'huile de lin) et contiennent une certaine quantité de solvants qui peuvent être nuisibles pour l'environnement : on les trouve donc de moins en moins (ce sont plutôt des peintures d'extérieur), d'autant qu'elles se caractérisent aussi souvent par une odeur tenace peu agréable. Elles ont cependant des qualités, notamment leur résistance à l'humidité.
Les peintures acryliques utilisent aussi un liant à base de résine synthétique, mise en suspension dans l'eau. Mais elles ne contiennent pratiquement pas de solvants et dégagent peu de COV (composés organiques volatiles) : jusqu'à moins de 1 g/l pour les peintures les plus respectueuses de l'environnement.

 

Matières et textures

Autres avantages : elles sont sans odeur, sèchent rapidement, ne jaunissent pas et sont faciles à appliquer. Les nouvelles technologies ont aussi donné naissance aux peintures alkyde émulsion auxquelles on prédit un grand avenir, car elles proposent des résines innovantes qui allient toutes les qualités des peintures glycéro (excellent tendu, résistance aux chocs) à celles des peintures acryliques (sans odeur, absence de jaunissement). Une peinture murale se compose de plusieurs éléments de base : le liant, le solvant qui permet de liquéfier le liant et le pigment colorant. Selon le type de peinture, sont ajoutés des additifs : des « charges » (talc, marbre, silice.) qui donnent une texture à la peinture, des solvants supplémentaires, des siccatifs qui facilitent le durcissement des huiles ou des plastifiants qui améliorent la souplesse du revêtement. Ces additifs donnent les textures mates, brillantes ou satinées. Ils diminuent le temps de séchage, augmentent le pouvoir couvrant, aident à la conservation en pot. L'aspect de surface dépend aussi du rapport entre quantités de pigments et de résines. Une peinture brillante contient à peu près autant de résines que de pigments. S'il y a davantage de pigments, le rendu est plus mat. Les effets sont obtenus par le mode d'application mais aussi par des formulations qui facilitent une mise en œuvre parfois délicate.

 

ÉCOLO ATTITUDE

Les COV (composés organiques volatils) qui s'évaporent lors de l'application et du séchage de la peinture sont nocifs. Une législation européenne, entrée en vigueur en 2007, impose de réduire ces émissions. Des peintures acryliques ont reçu l'Écolabel européen, attribué aux produits qui respectent l'environnement. Elles ne contiennent pas de métaux lourds et leur teneur en solvants est limitée. Le label NF Environnement certifie également des produits plus respectueux de l'environnement.

   Le stuc : depuis l'époque romaine 

Parmi les enduits décoratifs qui jouent avec les effets de matière, on trouve aussi des enduits cirés, des enduits à base de textiles ou de minéraux tel le stuc. Initialement faits à partir de chaux et de poudre de marbre blanc, tous les stucs sont formés d'au moins deux couches teintées différentes, et appliquées sur un support lisse. La dernière couche, très fine, peut être polie. Cette composition a évolué et le stuc est actuellement un mélange à base de plâtre. Qu'ils soient en poudre de marbre et de chaux ou en poudre de plâtre, les stucs sont ensuite colorés à l'aide de pigments, puis polis et cirés. Il est possible de peindre ensuite des décors. Ces enduits corrigent facilement les imperfections du mur.

 
Peintures

Cacher les défauts : peinture à l’éponge ou au chiffon

LE PRINCIPE On recouvre une couche de peinture unie par une autre qui est, soit dans un ton contrasté pour une finition marbrée, soit dans le même ton pour donner une impression de douceur nuancée.

LA TECHNIQUE On procède à l’aide d’une éponge naturelle dont les creux sont bien marqués et de peinture acrylique mate ou satinée. Quand la couche de fond est sèche, on trempe les pointes de l’éponge (humidifiée mais bien essorée) dans la deuxième teinte. On tapote ensuite le mur, par touches successives, en commençant par le haut et en tournant de temps en temps le poignet pour éviter que le dessin de l’éponge imprimé sur le mur soit toujours le même. L’application est plus ou moins serrée. On peut aussi remplacer l’éponge par une boule formée avec un chiffon de coton froissé que l’on tamponne afin de donner d’autres types d’effets.
REMARQUES Évitez les couleurs fortement contrastées : il est plus sûr d’utiliser des couleurs qui ne diffèrent que de deux nuances. On peut utiliser une éponge synthétique mais elle ne donnera pas les mêmes effets (structure fine). Quant au chiffon, il ne doit surtout pas être pelucheux.

Donner de la profondeur : le glacis au torchon

LE PRINCIPE L’effet est obtenu par l’essuyage du glacis lorsqu’il est légèrement sec, à l’aide d’un chiffon roulé, en exerçant une faible pression avec des mouvements croisés afin d’obtenir un effet de couleur régulier. Pour un effet subtil, on choisira plutôt une dispersion acrylique pastel pour peindre le mur et un glacis mélangé, plus foncé d’une ou deux nuances pour badigeonner les murs, ce qui permet d’obtenir un aspect doux et diffus. Pour des contrastes plus violents, on pourra peindre le mur en jaune avant de le badigeonner d’un glacis rouge orangé bruni, par exemple.

 

LA TECHNIQUE On applique une peinture de dispersion pour la couleur de base, puis on applique un glacis. L’idée est de travailler vite avant que le glacis sèche. Le glacis se prépare en mélangeant dans un pot un tiers de dispersion colorée avec deux parts de glacis pour peintures normales. On essuie le mur avec un chiffon entortillé en boudin plat. La peinture est alors absorbée et redistribuée sur le mur.
REMARQUES En recouvrant l’ensemble d’un mur d’une très fine couche colorée, le glacis avive l’aspect des couleurs, mais ne masque par le fond.

 

Dans les pièces humides : le Tadelakt

LE PRINCIPE Le Tadelakt fait partie des enduits fins de chaux. Il est apprécié pour son aspect décoratif et pratique, mais aussi parce qu’il rend les surfaces étanches. Il est très utilisé dans la cuisine ou la salle de bain, même sur des baignoires ou des lavabos !

LA TECHNIQUE Comme pour tout travail d’enduit à la chaux, le support doit être impeccable. Le Tadelakt lui-même est généralement réalisé avec de la chaux marocaine en un seul passage. Il est ensuite poli avec un galet de rivière ou un couteau. Un aspect brillant sera obtenu par l’incorporation de savon noir et d’oeufs sur l’enduit fini. C’est une opération minutieuse qui n’est pas à la portée du bricoleur. Cependant, l’engouement du public a poussé les industriels à créer des produits dont les qualités esthétiques et techniques s’approchent de celles du Tadelakt. Certains sont des mélanges de ciments et de chaux, d’autres combinent des produits de synthèse à des ciments. La pose est facilitée, mais néanmoins très méticuleuse et le résultat se rapproche plutôt du stuc.

REMARQUES Le véritable Tadelakt est un mortier fragile qui nécessite un entretien régulier. Chaque éclat doit être réparé sous peine de voir l’eau s’infiltrer dans le support. Les retouches sont toujours visibles.
 
 

Sols bois
Domotique et automatismes
Entretien parquets
Annonce immobilière
Achat vente immobilière

 
 DÉCORATION    Sommaire    SOLS BOIS  
 
 
Qui sommes-nous ?       Plan du site       Contacts       Mentions légales       Appel d'offre       Groupe Moniteur
 

Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus