Recherche :   
Fotolia_4926905_S.jpg
  :: Accueil arrow Finitions arrow FAÏENCE ET MOSAÏQUE :: :: lundi 17 février 2020 ::  
 
 
Votre projet de construction
de maison basse consommation
en 12 étapes:
Tous les mois, nous suivons votre projet
avec des fiches pratiques, des conseils et astuces.
 
Etape 12 :
RÉCEPTION DES TRAVAUX de votre maison basse consommation
Dernière formalité avant de jouir en...
M'identifier :
Utilisateur 
Mot de passe 
 
      Mot de passe oubli
 
 
   



 
  

Faïence et mosaïque

Les carrelages raffinés

Mosaïque autour d’une baignoireVariété des décors, facilité d’entretien, résistance… les carreaux de faïence sont parfaits pour protéger en beauté les murs de la cuisine ou de la salle de bains. Rustique ou sophistiquée, la mosaïque apporte une touche de raffinement en plus.

 

Le revêtement le plus souvent utilisé pour les sols de salle de bains est le carrelage car c’est le plus durable et le plus facile à entretenir. Au sein de cette famille, la faïence, une céramique vitrifiée, est particulièrement adaptée à la protection des murs. Au sol, de l’avis des spécialistes, elle se révèle généralement trop fragile. D’ailleurs, sa pose réclame un soin particulier et doit être confiée à un spécialiste. En construction neuve, le carreleur pose directement sur le plâtre ou la brique. Sur une chape neuve en béton, il faut attendre 21 jours de séchage faute de quoi le béton sue à nouveau, des fissures se forment et le carrelage est à refaire. D’autres précautions doivent être prises. Ainsi, la pose de faïence sur des carreaux de plâtre non hydrofugés peut s’avérer problématique, le mur absorbant l’eau de la colle qui sèche alors trop vite. Il est fortement conseillé d’utiliser une couche primaire pour support poreux ou une sous-couche de peinture.

 

Smalts vénitiens, marbres, ou émaux de Briare

L’art de la mosaïque consiste à assembler des petits éléments de forme géométrique, réguliers ou irréguliers, que l’on appelle des tesselles. Ce sont généralement de petits cubes de pierre, de marbre ou de verre, des émaux, mais on peut utiliser bien d’autres matériaux : des assiettes cassées, des petits cailloux, des galets, des coquillages, de l’ardoise, un miroir cassé, du bois, etc.

 

Les plus utilisés sont :
• Les émaux de Briare, très brillants, épais de 0,3 cm environ et carrés (2,5 x 2,5 cm).
• Les smalts vénitiens, qui ne sont pas des pâtes de verre, mais des émaux. La taille la plus commune pour la réalisation de mosaïques est d’environ 1 cm x 2 cm. Ces tesselles sont encore taillées à la main. En raison de leurs épaisseurs variables (autour de 0,5 cm), les mosaïques en smalt ne doivent pas être jointées.
• Les marbres conviennent bien aux mosaïques de sol car leurs coloris sont plus doux.

L’opus est la disposition des tesselles. Pour un travail très raffiné, on réduit au maximum l’espace entre les éléments mais les joints, plus ou moins larges, peuvent aussi faire partie du décor… La seule règle est de conserver une unité, sans mélanger des jointoyages larges et fins.

Une mosaïque peut se faire selon trois méthodes :
• Directe : c’est la plus utilisée. On pose les tesselles une à une directement sur un mortier frais, à l’endroit, en suivant le motif.
• Directe sur filet : les tesselles ne sont pas collées directement sur le support, mais sur un filet de fibre de verre. Cette méthode est intéressante car elle permet de travailler sur de grandes surfaces qu’il ne reste plus qu’à incruster en les posant directement sur un lit de mortier.
• Indirecte : elle consiste à coller provisoirement les tesselles à l’envers sur un papier kraft ou un tissu fin.

 

Attention

• Les couleurs qui rendent les meilleurs résultats sont le gris et la couleur sable. Attention au blanc et aux joints teintés qui affadissent facilement la mosaïque.
• Il est possible d’utiliser un chauffage au sol sous les carreaux de mosaïque adaptés à l’usage au sol. Ceux en pierre naturelle constituent d’ailleurs une surface idéale pour la répartition et la conservation de la chaleur. Ils sont efficaces en combinaison avec des nattes chauffantes sous le sol.

 
 

Sols stratifiés
Décoration
Peintures

 
 PAREMENTS    Sommaire    SOLS STRATIFI...  
 
 
Qui sommes-nous ?       Plan du site       Contacts       Mentions légales       Appel d'offre       Groupe Moniteur
 

Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus