Recherche :   
Fotolia_4926905_S.jpg
  :: Accueil arrow Finitions arrow DÉCORATION :: :: vendredi 10 avril 2020 ::  
 
 
Votre projet de construction
de maison basse consommation
en 12 étapes:
Tous les mois, nous suivons votre projet
avec des fiches pratiques, des conseils et astuces.
 
Etape 12 :
RÉCEPTION DES TRAVAUX de votre maison basse consommation
Dernière formalité avant de jouir en...
M'identifier :
Utilisateur 
Mot de passe 
 
      Mot de passe oubli
 
 
   



 
  

Décoration

Couleurs : jouez sur toute la gamme !

Peinture claires pour agrandir les pièces Elles ont des effets tonifiants, calmants ou encore stimulent l'intellect. Mais les couleurs ont aussi le pouvoir de modifier la perception de l'espace. En jouant des effets de la palette, on peut ainsi mettre en valeur les atouts d'une pièce.
Les couleurs ont un impact prouvé sur nos émotions et nos humeurs. Avec l'éclairage et la lumière naturelle, elles déterminent en partie l'atmosphère d'une pièce. Ainsi, un espace pourvu de grandes fenêtres supporte mieux les couleurs chaudes et les teintes foncées qu'une petite pièce sans fenêtre. Si la pièce est exposée au nord ou si elle reçoit peu de lumière, il faut préférer des tons ensoleillés et lumineux (jaune, doré, abricot, etc.), qui permettent d'amortir psychologiquement les petits écarts de température dans une maison. Un vert pistache pourra également donner une note gaie à un recoin sombre ou triste, tandis que des coloris pâles et plus doux créeront une atmosphère reposante. Si la pièce est exposée au sud, elle est baignée de lumière pendant une bonne partie de la journée. On pourra alors choisir des couleurs plus fraîches telles que le bleu ou le vert, ou encore le jaune acidulé. Attention aux couleurs très vives qui pourraient devenir criardes en pleine lumière estivale.

Apprendre à tricher sur les volumes

L'éclairage artificiel a aussi un impact déterminant sur la mise en valeur des couleurs. Plusieurs lampes disposées dans une pièce donnent une distribution plus uniforme de la lumière qu'une seule source d'éclairage de grande puissance. Par ailleurs, les couleurs foncées absorbent la lumière, tandis que les couleurs claires la réfléchissent. En revanche, toutes sont modifiées par leur environnement. Un tissu clair posé sur une chaise foncée la rend beaucoup plus visible. Pour faire ressortir un élément, jouez sur les contrastes. Les jeux de couleurs permettent aussi de tricher sur les volumes d'une pièce. Les couleurs chaudes ou froides, foncées ou pâles ont des effets différents. Les couleurs chaudes ou foncées rapetissent les pièces et instaurent un climat beaucoup plus intime. Dans une petite pièce, il peut être préférable d'appliquer une couleur pâle qui produira l'effet contraire. Plafond trop bas ou trop haut, pièce trop longue ou trop étroite : la couleur peut donc palier en partie ces inconvénients grâce à des effets d'optique qui modifient la perspective et la perception de l'espace (lire ci-dessous).

Dégradés, camaïeux et contrastes

Autre critère de choix : la destination de la pièce à peindre. Une chambre à coucher appelle une ambiance apaisante. Des teintes froides, telles que le bleu ou le mauve, voire le violet sont bien adaptées. Ce n'est pas le cas du salon et de la pièce à vivre, lieux de discussion et d'animation, qui pourront revêtir des couleurs vives et chaleureuses. Enfin, les dégradés, camaïeux et contrastes, enrichissent la palette d'ambiances d'une pièce et il ne faut pas hésiter à les utiliser. Les dégradés, qui déclinent une même couleur en tons plus ou moins lumineux confèrent, une ambiance douce et raffinée. Les camaïeux, composés de tons différents issus d'une même famille de couleur, animent subtilement vos pièces en faisant varier sans heurts la gamme chromatique. Les contrastes, plus toniques, assortissent des couleurs opposées : froides et chaudes, claires et foncées. Des tons chauds et soutenus sur les moulures d'une pièce à dominante pâle et assez froide créeront un effet de relief saisissant.

Pourquoi voyons-nous des couleurs ?

La lumière qui nous vient du soleil est composée d'une multitude de grains d'énergie, appelés photons. Il n'existe pas d'objets de couleur, mais seulement des objets dont la nature chimique effectue un tri parmi les photons lumineux qui les atteignent. Selon leur énergie, certains de ces photons sont absorbés, les autres sont réfléchis vers notre œil, reçus par la rétine, qui les transmet au cerveau par l'intermédiaire des neurones en tant qu'information. Déchiffrée, celle-ci deviendra sensation de couleur. La rétine, qui tapisse le fond de l'œil, comporte des cellules sensibles aux radiations lumineuses, constituées de 7 millions de cônes (responsables de la vision en couleurs) et de 130 millions de bâtonnets (vision en noir et blanc).

Effet optique

Il existe des couleurs fuyantes ou saillantes, des couleurs lourdes ou légères, des couleurs chaudes ou froides. Si l'on place un rond rouge sur un fond bleu, il paraît être sur un plan plus proche que le fond : le rouge est désigné comme une couleur saillante et le bleu comme une couleur fuyante. Si l'on place un rond bleu sur un fond noir, c'est le bleu qui devient saillant par rapport au noir, couleur fuyante.

   Pour une belle ambiance 

Pour une belle ambiance : la lumière et le volume sont les premiers éléments à prendre en compte

« La lumière d'une pièce est le premier élément dont il faut tenir compte en matière de couleurs. Très souvent, on cherche à

  Expert maison

augmenter la luminosité par du blanc ou du jaune. Mais si l'on veut obtenir un effet d'intimité, c'est vers des teintes plus foncées qu'il faut s'orienter car elles accentuent la sensation de proximité et de chaleur. Ensuite, il faut prendre en compte le volume. De plus en plus, on abat les cloisons et on supprime les couloirs. Mais, en même temps, on s'aperçoit qu'il faut délimiter les zones. Pour le coin repas, on utilise plus volontiers des couleurs que l'on retrouve dans l'assiette : du vert au brun par exemple, en petites touches ou en intégral. Tous les partis pris sont possibles du moment qu'ils sont construits. D'autre part, pour doser subtilement une harmonie, il faut bien l'intégrer à son environnement. Enfin, s'il n'existe pas d'interdit, reste le bon sens : les couleurs vives étant stimulantes et les tons naturels apaisant, il faut veiller à les utiliser à bon escient. » Delphine Caron - Tollens

 

 
DÉCORATION

POUR AGRANDIR L'ESPACE

Tons pastel et couleurs claire

 

 




SUR LES MURS ET LE SOL On applique des tons clairs, du bleu pâle au gris, en passant par les diverses nuances de blanc ou les tons naturels qui donnent une impression d'espace ainsi qu'une atmosphère de fraîcheur lumineuse, telle qu'on en trouve dans les pays nordiques qui en sont friands. Cet effet est accentué si on utilise une couleur froide, comme le bleu, le vert ou le violet. Si l'on veut élargir le volume d'une pièce étroite, on peint le mur du fond d'une couleur forte. Enfin, si la pièce est trop longue, on applique une couleur foncée et chaude sur les murs les plus étroits et une couleur
froide et claire sur les murs les plus longs.
LE PLAFOND Un plafond très clair augmente la hauteur de la pièce : pour rehausser le plafond, appliquez une couleur plus pâle et plus claire que celle des murs. Si le plafond est trop bas et que vous souhaitez avoir le sentiment d'un espace plus aéré, le sol doit toujours être d'une teinte moyenne ou plus claire. Le plafond est peint avec une peinture mate et plus claire que celle des murs : on a ainsi l'impression qu'il recule, créant la sensation que les murs sont plus hauts. Autre possibilité : les rayures verticales qui allongent les murs et éloignent le plafond.

Attention

Si votre couloir est long et étroit, peignez le mur du fond avec une couleur plus sombre que celle des murs qui donnera l'impression de l'élargir. L'utilisation d'une finition brillante crée un effet de perspective, d'éloignement.

 

POUR RÉDUIRE L'ESPACE

Teintes foncées






SUR LES MURS ET LE SOL On utilise des couleurs foncées qui absorbent la lumière, réduisent les volumes avec pour conséquence de rendre la pièce plus intime et enveloppante. Cet effet est accentué avec une couleur chaude, telle que le rouge, le jaune et l'orangé. Le sol doit toujours être d'une teinte plus foncée que les murs.

SUR LES MURS ET LE SOL On utilise des couleurs foncées qui  absorbent la lumière, réduisent les volumes avec pour conséquence de rendre la pièce plus intime et enveloppante. Cet effet est accentué avec une couleur chaude, telle que le rouge, le jaune et l'orangé.

Le sol doit toujours être d'une teinte plus foncée que les murs.
LE PLAFOND Pour abaisser un plafond trop haut, on le peint dans une nuance de deux ou trois tons plus foncés que celle des murs ou bien on applique sur la partie haute des murs la même couleur que celle du plafond : l'illusion sera parfaite ! Si le plafond est franchement trop haut, on peut tenter le contraire : plafond et retombées en teintes claires, murs soutenus et sols moyens. Des rayures horizontales diminuent aussi l'impression de hauteur. En utilisant le même ton foncé pour votre plafond et vos moulures, vous aurez également la sensation que votre plafond est bas.

Attention

Les taches de couleurs différentes produisent mouvement et énergie dans une pièce. Attention si vous recherchez le calme.
 
 

Peintures

Sols bois

Domotique et automatismes

 
 SOLS STRATIFI...    Sommaire    PEINTURES  
 
 
Qui sommes-nous ?       Plan du site       Contacts       Mentions légales       Appel d'offre       Groupe Moniteur
 

Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus