Recherche :   
Fotolia_3356891_S.jpg
  :: Accueil arrow Finitions arrow CARRELAGES :: :: mercredi 8 avril 2020 ::  
 
 
Votre projet de construction
de maison basse consommation
en 12 étapes:
Tous les mois, nous suivons votre projet
avec des fiches pratiques, des conseils et astuces.
 
Etape 12 :
RÉCEPTION DES TRAVAUX de votre maison basse consommation
Dernière formalité avant de jouir en...
M'identifier :
Utilisateur 
Mot de passe 
 
      Mot de passe oubli
 
 
   



 
  

Carrelages

Les céramiques se plient à toutes vos envies

Carrelage en céramique dans une salle de bainEsthétique et facile à entretenir, le carrelage est le revêtement de prédilection de la cuisine. Il se décline aujourd’hui en de multiples céramiques, des plus décoratives aux plus résistantes, pour habiller sols et murs.
La céramique est un terme générique pour désigner les matériaux de construction fabriqués et cuits à partir de matières premières céramiques naturelles (terres argileuses). Il en existe deux grandes catégories. La première, à haute absorption d’eau, regroupe les carreaux de faïence. Fabriqués à partir de pâtes poreuses, ils ne résistent pas au gel. Ces carreaux peuvent être décorés à l’aide de diverses techniques mais, la plupart du temps, ils sont émaillés. La seconde catégorie, à faible absorption d’eau, comprend les grès cérames. Ils sont constitués d’une pâte compacte dont les pores fermés résistent au gel. Les carreaux de grès cérame existent sous forme émaillée et non émaillée. Murs et plans de travail de la cuisine peuvent accueillir du grès émaillé, du grès cérame, du grès étiré, s’il est émaillé, mais aussi de la terre cuite si elle a subi un traitement imperméabilisant. Généralement, les carreaux de faïence sont réservés aux murs.

Des normes multicritères

Le choix des carreaux se fait selon la taille et les volumes des pièces. Pour une cuisine de petites dimensions, mieux vaut opter pour des carreaux de petite taille accordés à une frise en mosaïque par exemple. Préférez les teintes claires qui donneront une impression d’espace. Et, pour les grandes surfaces, les grands formats coordonnés à une frise assez large faite de carreaux de taille moyenne conviendront mieux.
Les normes UPEC classent les carrelages selon plusieurs critères : « U » pour résistance à l’usure due à la marche, « P » pour résistance au poinçonnement dû au mobilier fixe ou mobile, « E » pour résistance à l’eau et « C » pour résistance aux agents chimiques et aux produits de droguerie. La norme UPEC des carreaux de sol accorde, pour chacune de ses lettres, une note de 0, la plus mauvaise, à 4, la meilleure. Ainsi, un carrelage classé U4 P4 E3 C2 est parfaitement résistant à toutes les agressions.

À savoir

Norme NF, la norme UPEC définit, pour chaque partie de la maison, une notation minimum des carreaux à utiliser. Ce classement s’exprime souvent en terme de groupes, de I à V, de qualité croissante. Pour la cuisine, il est recommandé de choisir le groupe IV - U3P3E2C2/ PEI4 : sollicitation et passage importants, piétinement normal. Le collage peut se faire avec : les mortiers (sol et mur), dont la préparation est un peu délicate ; les ciments-colles (murs), prédosés. Attention : un joint entre les carreaux est toujours indispensable.

ÉCOLO ATTITUDE

La céramique est très facile à nettoyer : il suffit d’utiliser un torchon humide et, si la superficie est sale ou grasse, des produits type détergent ou eau de Javel. La céramique a en effet la propriété d’empêcher tout phénomène d’adhérence, ce qui permet d’éliminer aisément les graisses.


MURS, SOLS, PLANS DE TRAVAIL : VOUS AVEZ LE CHOIX ENTRE PLUSIEURS MATÉRIAUX

La faïence

Fragile, le carreau de faïence se pose uniquement sur les murs, jamais au sol. Le matériau est essentiellement formé d’argiles diverses, broyées, mélangées, atomisées et, après pressage, se compose d’un biscuit et d’une couche d’émail mince décoratif. La pose se fait sur une couche primaire : un produit appliqué, avant le collage, sur un support poreux ou sur du bois. Le fi lm créé améliore l’adhérence des carreaux. Le collage se fait avec un mortier-colle ou un adhésif prêt à l’emploi.

Le grès

Imperméable et facile d’entretien, il est idéal dans les pièces humides. Fait d’argile et de minéraux, il offre des duretés variables selon la cuisson.
• Très résistant, le grès cérame porcelaine ou vitrifié non émaillé (cuit à 1 300 °C) est très solide.
• Le grès cérame poli, parfaitement résistant, se prête à toutes sortes d’utilisations. C’est le must du carrelage et son prix s’en ressent.
• Les grès étirés non émaillés (cuits à 1 000 °C), utilisés en sol et mur, sont souvent non gélifs. Rustiques, colorés dans la masse, ils sont inusables. Émaillés, ils offrent une plus grande variété de décors.
• Le grès vitrifié émaillé offre une résistance variable (5 classes, la 5 étant la plus résistante).

Les terres cuites

• Leurs couleurs naturelles apportent une touche authentique. Les terres cuites sont composées d’argiles calcaires cuites à 900 °C, donc relativement tendres. Pour compenser leur importante porosité, elles peuvent être vernies sur une face. La terre cuite est de qualité variable, tant en ce qui concerne la résistance à l’usure, que la facilité d’entretien et la sensibilité au gel. Dans tous les cas, elle doit être traitée par un liquide hydrofuge, comme l’huile de lin, qui l’imperméabilise et la protège en outre des taches liquides.
 
Les astuces à connaître
• Pour gommer les écarts de nuance, mélangez des carreaux provenant de cartons différents.
• Sur un support en béton bien plan et neuf, le temps de séchage dure de 2 à 3 semaines selon le degré d’humidité de la pièce. Si le béton n’est pas plan, il faut passer un enduit de lissage.
• Il faut toujours prévoir un joint périphérique d’au moins 1 cm ainsi qu’en contournement d’obstacle. La pose sans joint est à proscrire.
• Pour qu’un carrelage mural soit bien aligné, il faut que les joints entre les carreaux soient très réguliers.
• Après la pose des carrelages et tomettes, pensez à passer un shampoing pour enlever les voiles et traces de ciment, plâtre et calcaire.
• L’ajout d’un listel permet de changer radicalement le style d’un carrelage uni.
• Évitez de placer au sol des décors aux endroits de passage intensif (devant l’évier ou la plaque de cuisson, par exemple).
 
 

Laques
Toile de verre
Le parquet

Cuisine Angers

Cuisine Rennes

 
 PARQUETS    Sommaire    LAQUES  
 
 
Qui sommes-nous ?       Plan du site       Contacts       Mentions légales       Appel d'offre       Groupe Moniteur
 

Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus