Recherche :   
Fotolia_3356892_S.jpg
  :: Accueil arrow Equipement et Confort arrow UNE DOUCHE ÉTANCHE :: :: mercredi 8 avril 2020 ::  
 
 
Votre projet de construction
de maison basse consommation
en 12 étapes:
Tous les mois, nous suivons votre projet
avec des fiches pratiques, des conseils et astuces.
 
Etape 12 :
RÉCEPTION DES TRAVAUX de votre maison basse consommation
Dernière formalité avant de jouir en...
M'identifier :
Utilisateur 
Mot de passe 
 
      Mot de passe oubli
 
 
   




 
  

Une douche étanche

4 solutions pour une protection à l’eau efficace

Une douche étanche 4 solutions pour une protection à l’eau efficaceLes douches carrelées, vous adorez… Encore faut-il qu’elles ne fuient pas, entraînant leur cortège de problèmes : murs abîmés, chute de carreaux ou humidité stagnante.
Pour tout système que vous aurez choisi, quel qu’il soit, les règles de l’art applicables en matière d’étanchéité et de revêtements céramiques collés doivent être scrupuleusement suivies, faute de quoi vos cloisons de douche sont susceptibles de se détériorer quelques mois après la réalisation des travaux. L’adaptation du support en carrelage au degré d’exposition à l’eau et la qualité des joints ne doivent pas être négligées, ni les risques d’infiltrations sous-estimés. Enfin, la coordination entre les travaux de carrelage et de plomberie est indispensable afin d’assurer de façon efficace et durable les différentes étanchéités. Sachez d’ores et déjà que l’apparition de désordres quelques années après la réception des travaux engage la responsabilité décennale de l’installateur.

Receveurs de douche

Les dernières tendances

Deux grandes tendances se font jour actuellement : les receveurs de grande taille et les receveurs ultra-plats, voire les douches installées à même le sol, de type « Walk In », particulièrement pratiques puisque sans effet de marche. Attention ici à prévoir une conduite d’évacuation avec un diamètre et une pente suffisants.

À voir avec votre professionnel

• Une dizaine de SPEC sont sous Avis techniques. Ceux-ci listent les supports admis en sols et murs.
• En raison de leur destination, les SPEC et les SEL sont fréquemment appelés à se recouvrir, les premiers le plus souvent en protection de murs et les seconds en étanchéité de sols. Comme tous les revêtements d’étanchéité, les SEL sont obligatoirement relevés sur les murs sur une hauteur d’au moins 10 cm au-dessus du sol fini. Le SPEC vient alors en chevauchement du SEL sur la hauteur de son relevé.

SPEC ou SEL: ne pas confondre !

• Les SPEC ont pour fonction de protéger des supports de sols et de murs intérieurs sensibles à l’humidité, tels que les supports à base de plâtre ou de bois qui sont totalement à exclure dans une pièce humide sans leur application. Ils n’ont pas pour vocation d’assurer l’étanchéité d’un ouvrage, contrairement aux SEL.

Douches massantes

Choisissez votre relaxation

La colonne de douche multifonction est un ensemble prêt à poser qui offre plusieurs sources d’aspersion. Ce système de robinetterie est généralement constitué d’une colonne en aluminium, en ABS, voire en bois, d’un tableau de commande et d’une ou deux tablettes de rangement, d’une douche de tête, d’une douchette mobile à plusieurs jets, de plusieurs buses offrant des jets d’eau latéraux, d’un robinet d’arrêt par fonction et d’un mitigeur thermostatique. Très simple à poser, elle ne nécessite qu’un seul raccordement.

   « La préparation du support représente 75% de la réussite »

Comme pour tous procédés adhérents, les SEL doivent être appliqués sur une préparation soignée. Le primaire doit être

  Expert maison

adapté au support et des entoilages de renfort doivent être appliqués sur tous les points comme les fissures, relevés, entrées d’eau, etc. Cette opération, comme la mise en oeuvre du SEL lui-même doivent respecter le cahier des charges et les prescriptions du fabricant.

HERVÉ JAOUEN ASSOCIATION PROFESSIONNELLE DES SEL

 

« Attention aux percements… »

En salle de bains et sur un support sensible à l’eau comme le parquet à lame sur solive, la chape allégée sur ossature bois ou une chape à base de sulfate de calcium, il est nécessaire d’interposer un système de protection à l’eau sous le carrelage, mis en oeuvre conformément aux prescriptions (3) de son Avis technique. L’ensemble système de protection + carrelage collé doit être mis en oeuvre sur la totalité de la pièce avec relevé en périphérie. Le seul percement admis est celui de la fixation des WC (au droit de la fixation, le non-passage d’eau est de la responsabilité du plombier). Il est plus judicieux de se tourner vers la technique WC suspendus. Les baignoires et receveurs doivent avoir des sorties latérales positionnées au-delà des relevés. Sous ces appareils, une fuite pernicieuse ne doit pas s’infiltrer dans le support (la structure porteuse en bois, par exemple) mais vers la salle d’eau, d’où la nécessité de mettre le carrelage sous les appareils.

JEAN-PAUL BALCON CONTRÔLEUR TECHNIQUE CHEZ SOCOTEC

 

 
Les 4 solutions

SOLUTION N° 1

La désolidarisation entre un carrelage et un plancher bois

 DESCRIPTION

Deux procédés complets de pose de carrelage désolidarisé de son

support sont sous Avis techniques (AT) (2). Ils sont composés soit de dalles autocollantes à base de bitume élastomère que l’on applique sur un primaire (8), soit d’une souscouche à coller. Associés à un traitement des points singuliers (7) et des raccords entre lés (5), ces systèmes permettent une protection à l’eau sous le carrelage dans une pièce humide (1) sur plancher bois.
NOTRE CONSEIL Seule la lecture de l’Avis technique permet de respecter les conditions de mise en oeuvre spécifiques à chaque produit.

 

SOLUTION N° 2

La protection sous carrelage collé sur sol et murs

 DESCRIPTION

Ce type de protection est permis par des systèmes appelés SPEC (systèmes de

protection à l’eau sous carrelage) qui associent une résine prête à l’emploi s’appliquant à la brosse ou au rouleau, à des bandes de renfort que l’on intègre dans la première couche. Ils s’adressent aux sols sans siphon, ainsi qu’aux salles de douche ou de bains et WC sur supports bois ou dérivés du bois.
NOTRE CONSEIL Attention, ces systèmes n’assurent pas l’étanchéité. En sols et en murs intérieurs, ils ont pour fonction de protéger les supports sensibles à l’eau.

SOLUTION N° 3

L’étanchéité des planchers intermédiaires

 DESCRIPTION

Ce type de protection est permis par de plancher intermédiaire en sols

intérieurs et s’envisagent pour un carrelage collé ou scellé. Ils sont composés d’une membrane autocollante appliquée sur primaire ou d’une sous-couche à coller, avec traitement des points singuliers .
NOTRE CONSEIL Il convient de vérifier que le contrat de base d’assurance de l’entreprise couvre bien ce type de travaux. À défaut, il faut demander une extension de garantie.

 

SOLUTION N° 4

L’étanchéité liquide sous carrelage

 DESCRIPTION Les systèmes d’étanchéité liquide (SEL) autorisent les mêmes supports que ceux qui sont
admis pour la pose de revêtements carrelés. Destinés à être mis en oeuvre sous carrelage, ils sont généralement armés d’une toile de renfort aux angles saillants et rentrants, sur 5 cm de part et d’autre de l’angle.
NOTRE CONSEIL Une attention particulière devra être portée pour ne pas percer l’étanchéité lors de la fixation ultérieure des matériels (barres de douche, par exemple). Pour ce faire, l’entrepreneur devra utiliser des fixations chimiques.
 
 

1 ) Pièces humides: il s’agit d’un local dans ...

2 ) AVIS technique ou AT: lorsqu’un produit ...

3 ) Préscriptions techniques: on les trouve ...

4 ) Douche à l'italienne: les bacs préfabriqués ...

5 ) : unité de largeur d’un revêtement ...

6 ) Plancher intermédiaire: plancher entre ...

7 ) Points singuliers: points délicats qui ...

8 ) Primaire: le premier produit appliqué sur ...

 
 

L'eau à la loupe

L'aspiration centralisée

Solaire photovoltaïque

 
 PLANCHER CHAU...    Sommaire   
 
 
Qui sommes-nous ?       Plan du site       Contacts       Mentions légales       Appel d'offre       Groupe Moniteur
 

Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus