Recherche :   
Fotolia_5466158_S.jpg
  :: Accueil arrow Equipement et Confort arrow ROBINETTERIE :: :: mercredi 8 avril 2020 ::  
 
 
Votre projet de construction
de maison basse consommation
en 12 étapes:
Tous les mois, nous suivons votre projet
avec des fiches pratiques, des conseils et astuces.
 
Etape 12 :
RÉCEPTION DES TRAVAUX de votre maison basse consommation
Dernière formalité avant de jouir en...
M'identifier :
Utilisateur 
Mot de passe 
 
      Mot de passe oubli
 
 
   




 
  

Robinetterie

Le plaisir coule de source

Robinet de salle de bainLe grand renouveau de la salle de bains a largement profité au secteur de la robinetterie. Belle, ergonomique, elle propose de nouvelles fonctions pour une utilisation toujours plus sûre et économe. Finis la douche écossaise et les débordements de facture.
Outre le fait que la robinetterie peut être installée sur gorge ou encastrée dans le mur, vos lavabos, vos baignoires ou vos douches peuvent être équipés de trois grands types de robinets. Le mélangeur, constitué d’un bec verseur et de deux commandes pour le chaud et le froid conviendra aux nostalgiques avec son réglage manuel souple et ses effets décoratifs variés. Ce système est cependant le moins ergonomique.
Plus pratique, le mitigeur ne possède qu’une seule manette qui règle à la fois le débit et le mélange chaud/froid, toujours avec un bec verseur.
Alliant un confort maximum et une gestion économe, le mitigeur thermostatique est un système très intéressant. Équipé de deux commandes, l’une pour la température, l’autre pour le débit, il présente de gros avantages. En termes de sécurité : la température choisie est constante quelles que soient les variations de pression ou de débit d’eau chaude ou d’eau froide : finie la douche écossaise ! Le préréglage de la température est définitif et une bague de sécurité bloque la température à 38 °C. Ce système possède aussi de très bonnes capacités d’adaptation aux variations de débit : la correction est immédiate et, en cas de coupure, il s’arrête automatiquement. Réagissant rapidement et de manière très fiable, le mitigeur thermostatique limite les gaspillages et favorise des économies non négligeables sur vos dépenses en eau et en énergie.

À savoir :
• Une robinetterie encastrée dans le mur facilite l’entretien et autorise un gain de place sur le lavabo, mais elle oblige à percer la cloison.
• Les robinets thermostatiques ne sont, en général, pas compatibles avec les chauffe-eau instantanés à gaz.
• Si le robinet est placé sous une fenêtre, la hauteur à prévoir entre celle-ci et l’évier est en général de 7 à 11 cm. Si le mitigeur se retire totalement, la hauteur nécessaire n’est plus alors que de 3 à 11 cm.


ÉCOLO ATTITUDE

Quelques accessoires pour éviter les débordements…
• Réducteurs de pression : ils maîtrisent le débit de votre robinet et donc votre consommation. La pression est fixée à la valeur souhaitée, en écoulement comme à l’arrêt. Choisissez l’appareil selon la demande attendue en débit de puisage pour toujours disposer d’une pression suffisante.
• Robinets à fermeture automatique et à commande par détecteur infrarouge, électromagnétique ou à ultrasons : réglez la température au préalable, l’écoulement se déclenche à votre approche. Chers à l’acquisition, ils vous feront faire des économies. Côté hygiène, certains modèles proposent même des rinçages, voire des pré-rinçages automatisés.
• Limiteurs de débit : certains mitigeurs sont équipés d’une butée ou d’un bouton déverrouillable permettant un réglage précis. On trouve aussi des leviers à double débit.
• Anti-fuites : un détecteur, monté après le compteur d’eau, coupe le réseau ou vous avertit par sonnerie, voire par téléphone, en cas d’écoulement continu et anormalement long.


Centralisez le réglage de la température

Une centrale thermostatique encastrée permet d’avoir la même température à la douche, au lavabo ou à la baignoire. Mieux vaut l’installer à proximité de cette dernière pour l’avoir à portée de main si vous souhaitez ajuster vos réglages sans avoir à quitter vos ablutions et inonder la salle de bains. Surtout, ce système ingénieux évite les accidents après l’ouverture du robinet d’eau chaude, en général à 60 °C au moins. Par ailleurs, il permettra d’équiper le bidet, le mitigeur thermostatique n’existant pas pour ce type de sanitaire.

 
Pour la cuisine

Douchette :
le passe-partout

Fixée au bout d’un long flexible, elle est très pratique pour laver les fruits et les légumes, les cuves ou remplir un récipient haut. La douchette présente en général deux types d’écoulement : en jet ou en pluie.

À SAVOIR Certains modèles sont équipés d’un système anticalcaire.

 

 

Filtrer l’eau de table

Il est possible de fixer une cartouche filtrante sur le robinet pour obtenir une eau pure. Elle peut être installée sous l’évier, l’eau étant alors fournie par un robinet supplémentaire situé sur l’évier, ou par le bec même du mitigeur.

À SAVOIR Pour plus d’efficacité, il faut bien sûr changer régulièrement cette cartouche.

Le robinet sous la fenêtre…

Si votre évier donne sur le jardin, la rue ou la cour, le robinet escamotable est indispensable. Son bec peut basculer sur le côté, se rabattre vers l’avant, se loger sous l’évier, voire se retirer complètement.

À SAVOIR L’espace entre l’évier et le battant de la fenêtre doit néanmoins être de 3 cm de hauteur, au minimum.
 
 

Les-radiateurs

Chaudières à condensation

Plancher chauffant  

 
 PLANCHER ÉLE...    Sommaire    LES RADIATEUR...  
 
 
Qui sommes-nous ?       Plan du site       Contacts       Mentions légales       Appel d'offre       Groupe Moniteur
 

Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus