Recherche :   
Fotolia_3157943_S.jpg
  :: Accueil arrow Equipement et Confort arrow L'EAU A LA LOUPE :: :: vendredi 10 avril 2020 ::  
 
 
Votre projet de construction
de maison basse consommation
en 12 étapes:
Tous les mois, nous suivons votre projet
avec des fiches pratiques, des conseils et astuces.
 
Etape 12 :
RÉCEPTION DES TRAVAUX de votre maison basse consommation
Dernière formalité avant de jouir en...
M'identifier :
Utilisateur 
Mot de passe 
 
      Mot de passe oubli
 
 
   




 
  

L'eau à la loupe

Adoucissez votre vie quotidienne !

L'eau à la loupe Adoucissez votre vie quotidienne !Plusieurs procédés sont à votre disposition pour rendre l'eau que vous puisez à votre robinet de meilleure qualité et plus douce. Toutefois, attention : une eau à zéro calcaire peut devenir légèrement agressive pour votre installation.
Une eau trop calcaire provoque bien des dégâts. Elle entartre les canalisations et les résistances électriques des chauffe-eau, réduit le rendement des appareils de chauffage, génère une surconsommation d'énergie, dépose une pellicule sur le linge et la vaisselle, encrasse les appareils électroménagers et agresse même la peau et les cheveux. Pour améliorer sa qualité, pourquoi ne pas installer un appareil de traitement de l'eau ?

 

Bien connaître sa qualité

La présence du calcaire dans l'eau définit sa dureté. Une eau est considérée comme dure à partir de 15°F, niveau suffisant pour entartrer une installation. Cette concentration se mesure en degré ou en milligramme de carbonate de calcium par litre d'eau. Les réglementations française et européenne définissent très précisément les normes de qualité de l'eau au robinet, ainsi que les analyses de contrôle qu'elle doit subir. Les critères de qualité qui définissent les caractéristiques d'une eau agressive sont :

 

. le TH (Titre Hydrotimétrique), qui permet de connaître en totalité la teneur globale en sels de calcium et de magnésium. Ces sels à tendance incrustante laissent un dépôt dans les canalisations qui peuvent les obstruer. Le TH s'exprime en degré français : 1°F = 10 mg/L, soit 30°F = 30 mg/L = 30 g /m3 (par exemple, pour un foyer de deux personnes avec deux enfants et pour une consommation d'eau moyenne de 150 L/j/habitant : 219 m3/an x 30 g de calcaire/m3 = 6,5 Kg de calcaire/an). La valeur du TH recommandée pour l'eau de consommation est comprise entre 8 et 15 °F TH.

 

. le pH (potentiel Hydrogène), qui exprime l'acidité ou l'alcalinité de l'eau. Il varie de 1 à 14, la neutralité étant à 7. Inférieur à 7, il indique une tendance à l'acidité, supérieur à 7, il indique une tendance à l'alcalinité. Le pH n'a pas de signification hygiénique, mais il représente une notion importante pour la détermination de l'agressivité de l'eau.

 

Dangereux calcaire

Un trop-plein de tartre se manifeste par des dépôts blanchâtres sur les appareils sanitaires, un linge qui devient rêche, une peau qui devient sèche et des détergents qui ne moussent plus. Une eau dure, c'est aussi des robinets qui s'abîment, des joints qui se détériorent et fuient, des chasses d'eau qui se bloquent et perdent leur étanchéité, des vannes mitigeuses qui se bloquent ou se dérèglent, des lave-vaisselle et des machines à laver détériorées, des corps de chauffe, des préparateurs d'eau chaude ou des chauffe-eau qui s'abîment et s'obstruent, sans parler, bien sûr, des baignoires balnéo qui perdent complètement leur effet.

 

Douce mais pas trop

Avec une eau douce, l'entretien des sanitaires et des appareils chromés ou en acier inoxydable est plus facile et la propreté plus durable. Les savons et lessives lavent mieux et l'élimination du calcaire évite la perte des 2/3 du produit lessiviel employé. Mais une eau adoucie à 0 °F n'est pas souhaitable. Il faut en effet toujours laisser un peu de calcium et de magnésium dans l'eau car ils forment une couche protectrice et évitent la corrosion des tuyauteries. Optez pour un adoucisseur pourvu d'un système mélangeur eau douce/eau dure, afin de redonner à l'eau un taux idéal de 8 à 15 °F TH. Une eau est considérée comme trop adoucie si elle l'est à moins de 5°F TH.

 

À savoir :

. N'oubliez pas de nettoyer les appareils avec un produit aseptisant au moins une fois tous les six mois et de désinfecter régulièrement les résines. À noter : chez Permo, les chlorures présents dans la saumure de régénération sont transformés en chlore qui désinfecte les résines.

. Après une absence prolongée (week-end par exemple), évitez de boire immédiatement l'eau du robinet et faites-la couler avant de la mettre en carafe

. Il est conseillé d'installer un adoucisseur d'eau sur l'arrivée générale après compteur. Mais on peut prévoir un piquage en eau non adoucie avant l'appareil, pour l'arrosage du jardin, par exemple.

. Si la pression d'eau à l'arrivée de votre compteur d'eau est supérieure à celle acceptée par un adoucisseur d'eau, un stérilisateur d'eau ou un purificateur d'eau par osmose inverse, un réducteur de pression d'eau sera nécessaire pour la protection des systèmes de traitement de l'eau.

 

ÉCOLO ATTITUDE

On peut effectuer aisément une filtration de l'eau qui, suivant le type d'appareil, élimine le chlore, le goût désagréable, les mauvaises odeurs, retient les sédiments, et protège les appareils sanitaires et l'électroménager contre une usure prématurée. Selon le filtre à eau dont il est équipé, le système de filtration sera même capable d'éliminer les éléments nocifs. L'entretien du filtre à eau doit être assuré correctement afin d'éviter qu'il ne devienne un foyer de développement microbien.

Un appoint électrique peut être nécessaire par sécurité pour les jours de grand froid et pour les maisons situées en altitude. Or, c'est pendant ces périodes que l'électricité est la plus chère et la plus émettrice de CO2.


   Indispensable : l'Attestation de Conformité Sanitaire

« Parmi les critères de choix essentiels d'un appareil de traitement d'eau, il convient en premier lieu d'évaluer la

  Expert maison

taille nécessaire de l'appareil. Cette évaluation s'effectuera d'une part à partir de la consommation d'eau par foyer (en se basant sur le relevé d'eau ou en partant du chiffre communément admis de 150 l/ jour et par habitant), et d'autre part à partir de la dureté de l'eau (TH) qui est affichée à la mairie de la commune concernée ou précisée sur les analyses d'eau envoyées au domicile. Mais d'autres points sont à prendre en considération. Ainsi, l'appareil devra faire une régénération en moyenne une fois par semaine (plus souvent entraine une surconsommation d'eau et de sel, moins souvent indique un surdimensionnement de l'appareil). Ensuite, pensez à vérifier l'encombrement de l'appareil avec son bac à sel, et à contrôler la présence d'une alimentation électrique dédiée (si l'appareil fonctionne électriquement). Il faudra également une mise à l'égout avec rupture de charge réglementaire (évacuation), ainsi que la pose d'un filtre en amont de l'appareil sur la canalisation qui alimente l'adoucisseur, afin d'éviter une éventuelle pollution (un filtre ne permettant pas de stopper les bactéries) se fixent sur la résine. Enfin, veillez à ce que l'appareil dispose bien d'une Attestation de Conformité Sanitaire (ACS), obligatoire depuis le 24 décembre 2006 afin de garantir la conformité de l'appareil. »

CYRILLE PELETTE, RESPONSABLE

DU DEPARTEMENT

RESIDENTIEL CHEZ PERMO

 

 
 
cyrille pelette.ep

SOLUTION 1

L'adoucissement par échanges ioniques

 FONCTIONNEMENT

Au contact de la résine, les ions calcium et magnésium sont éliminés et remplacés

par des ions sodium. L'appareil doit être branché sur une évacuation vers l'égout afin d'éliminer les eaux de rinçage ainsi que les trop-pleins éventuels de la cuve à saumure. Prévoyez aussi un clapet antiretour juste avant l'adoucisseur afin d'éviter le retour d'eau saline dans les conduites en amont.

REMARQUE  La régénération peut être manuelle ou automatique. Si vous optez pour la seconde, quand l'appareil estime que la quantité d'eau adoucie n'est plus suffisante, il lance la régénération avec ou sans générateur de chlore qui aseptise les résines.

 

SOLUTION 2

La stérilisation par ultra-violet

 FONCTIONNEMENT

Simple et sans ajout de produits chimiques, ce procédé qui demande

peu d'entretien est très efficace sur les eaux claires. Il élimine les organismes vivants, les bactéries, les virus. Les rayons ultraviolets ne modifient ni la saveur ni la composition de l'eau. Ses propriétés antiseptiques traitent l'eau de piscine sans crainte sanitaire, même si elle n'est ni claire ni limpide.

REMARQUE  Des procédés comme le SmartClean® de Hansgrohe rassemblent plusieurs composants de traitement : une unité de filtres pour les particules importantes, des bio-cultures qui détruisent les composants sales de l'eau dans les chambres de pré-recyclage et recyclage principal, et un traitement UV qui stérilise.

SOLUTION 3

La purification par osmose inverse

FONCTIONNEMENT  

C'est le traitement le plus efficace puisqu'il agit à la fois sur le plan bactériologique

 et sur le plan physico-chimique. Un purificateur d'eau par osmose inverse élimine à des taux très élevés - soit entre 97 % et + de 99 % - les nitrates, les pesticides, le plomb, les bactéries... En bref, cet appareil transforme votre eau courante en eau pure. Grâce à lui, vous faites des économies puisque vous n'avez plus besoin de vous approvisionner en bouteilles d'eau.

REMARQUE  À partir d'un TH de 15 °F, l'adoucissement d'eau devient indispensable avant de purifier l'eau par osmose inverse (au-delà de 15°F, la membrane d'osmose est colmatée par le calcaire).

 

SOLUTION 4

Les appareils à action chimique, électromagnétique ou magnétique

FONCTIONNEMENT

Avec les appareils à action chimique, on utilise des polyphosphates et/ou

des silicates dans les réseaux d'eau chaude sanitaire. Ce procédé n'est efficace que pour les eaux jusque 35° F et inférieures à 70°C. Pour les appareils électromagnétiques ou magnétiques, le procédé à aimant ou à électrodes crée un champ magnétique qui modifie la cristallisation du tartre et l'empêche d'adhérer aux canalisations.

REMARQUE  Le calcium et le magnésium restant dans l'eau, on ne peut déterminer l'efficience de ces appareils. De plus, la température étant un catalyseur physico-chimique, le passage sur un échangeur ou un autre système de chaudière favorise la reformation du calcaire.
 
 

L'aspiration centralisée

Solaire photovoltaïque

La robinetterie de cuisine

 
   Sommaire    L'ASPIRATION ...  
 
 
Qui sommes-nous ?       Plan du site       Contacts       Mentions légales       Appel d'offre       Groupe Moniteur
 

Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus