Recherche :   
Fotolia_4926905_S.jpg
  :: Accueil arrow Finitions arrow Les sols durs :: :: lundi 24 février 2020 ::  
 
 
Votre projet de construction
de maison basse consommation
en 12 étapes:
Tous les mois, nous suivons votre projet
avec des fiches pratiques, des conseils et astuces.
 
Etape 12 :
RÉCEPTION DES TRAVAUX de votre maison basse consommation
Dernière formalité avant de jouir en...
M'identifier :
Utilisateur 
Mot de passe 
 
      Mot de passe oubli
 
 
   
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
   
          
Finitions

Les sols durs

Parquet d’un salon d’une ferme rénovée

Vous pouvez choisir entre quatre types de sols durs, plus ou moins résistants et faciles à nettoyer.

Choisir un revêtement pour sol est d'abord une affaire de goût puisque tous les matériaux peuvent peu ou prou s'adapter aux différentes pièces de la maison et à leur utilisation grâce aux traitements d'appoint. Toutefois, il est évident que le carrelage résiste plus facilement aux contraintes d'une cuisine ou d'une salle de bain et que le parquet ou la terre cuite donnent de la chaleur à une pièce à vivre ou dans une chambre. De même, parquet (ou stratifié) et chauffage par le sol ne font pas toujours bon ménage. La terre cuite supporte difficilement les giclures graisseuses ou acides. Le carrelage est désagréablement froid pour les pieds nus. Et le parquet dans une pièce de passage ouverte sur l'extérieur va immanquablement souffrir, sauf à consentir des efforts de protection et d'entretien importants. En fait, trois grands critères peuvent présider aux choix d'un revêtement pour une pièce : la fonction de la pièce, les conditions de mise en œuvre et l'acoustique.


Plus d’informations sur la construction d’une maison basse consommation ?

 

DÉCORATION : LES COULEURS DONNENT LE TON
LES SOLS SOUPLES
LES SOLS COULÉS
LES PEINTURES
LES PAPIERS PEINTS
LES PAREMENTS D’INTÉRIEUR

Upec, une norme pour choisir

Tous les revêtements de sols se réfèrent à la norme Upec. La lettre U désigne la résistance à l'usure due à la marche, P au poinçonnement du mobilier fixe ou mobile, E à l'eau et C aux agents chimiques et aux produits de droguerie. À chacune de ces lettres est associé un chiffre qui traduit le niveau de résistance, de 0, le plus faible, à 4, le meilleur. Ainsi, un classement U4P4E3C2 garantit une résistance parfaite à toutes les agressions. Un niveau de qualité a également été défini pour chaque pièce selon sa destination et sa fréquentation (plus d'informations sur www.cstb.fr). Dans une chambre on peut se contenter d'un revêtement U2P2E1C0 mais la cuisine nécessite un U2P2E2C2. En comparant la classification d'une pièce et celle d'un revêtement, vous trouvez le matériau adapté à vos besoins.

 
Qualités et utilisations

Le carrelage grès

Céramique dure à base d'argile et de silice, le grès cérame est d'une grande résistance. Sa dureté varie selon la température de sa cuisson, 1 000 à 1 300 °C. Du grès cérame étiré non émaillé au grès cérame porcelaine ou au grès cérame vitrifié non émaillé, il offre une gamme de qualité et de prix très étendue. Le must, en qualité comme en prix, est le grès cérame poli. Imperméable, il résiste à toutes les agressions : produits d'entretien, acides, chocs, usure, etc.

Avantages Matériau résistant et facile à nettoyer.

Inconvénient Il coûte cher.

 

Le carrelage terre cuite

Les terres cuites sont constituées d'argiles calcaires cuites à 900 °C, et donc relativement tendres.

Leurs couleurs naturelles apportent une touche authentique. Pour compenser leur importante porosité, elles peuvent être vernies sur une face.

La qualité est très variable, tant pour la résistance à l'usure, que la facilité d'entretien et la sensibilité

au gel.

Avantages Matériau rustique et peu onéreux.

Inconvénient Doit être traité par un liquide hydrofuge, comme l'huile de lin, qui l'imperméabilise et la protège en outre des taches liquides.

 

Le parquet

Le mot « parquet » désigne tout revêtement à base de bois dont le parement est en bois et permet plusieurs rénovations : la norme NF EN 13756 exige en effet ici une épaisseur minimale de 2,5 mm. Un parquet traditionnel ou un massif à coller, dans des essences courantes, durent très longtemps.

Si vous aimez changer, optez pour un contrecollé, pose flottante ou collée. Ce dernier choix est réservé aux pièces à faible trafic.

Pour une cuisine ou une salle de bain, optez pour un parquet massif à coller, dans des essences imputrescibles.

Avantages Matériau beau, chaleureux et durable.

Inconvénients Sensible aux rayures, à l'eau et au soleil.

 

Les sols stratifiés

Les stratifiés imitent les parquets et se posent flottants. Ils sont composés de quatre couches : une sous-couche de résine, destinée à maintenir le panneau droit et plan, un panneau de fibres haute densité, collé de manière hydrofuge, une couche décorative imitant le bois dans différents motifs et coloris, et une couche supérieure résistant à l'usure constituant la protection.

Avantages Diversité des décors et facilité d'entretien, simplicité et rapidité de mise en œuvre.

Inconvénients Plus sonore qu'un parquet, le stratifié s'use plus vite.

 
 
 
 
Qui sommes-nous ?       Plan du site       Contacts       Mentions légales       Appel d'offre       Groupe Moniteur
 

Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus