Recherche :   
Fotolia_3356892_S.jpg
  :: Accueil arrow Economies d’énergie arrow La gestion énergétique :: :: lundi 24 février 2020 ::  
 
 
Votre projet de construction
de maison basse consommation
en 12 étapes:
Tous les mois, nous suivons votre projet
avec des fiches pratiques, des conseils et astuces.
 
Etape 12 :
RÉCEPTION DES TRAVAUX de votre maison basse consommation
Dernière formalité avant de jouir en...
M'identifier :
Utilisateur 
Mot de passe 
 
      Mot de passe oubli
 
 
   
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
   
        
Economies d’énergie

La gestion énergétique

Mais posée sur le thermostat d’un radiateur La régulation-programmation est un moyen très efficace de faire des économies. Vous ne consommez que l'énergie dont vous avez besoin.

Apparue avec le choc pétrolier de 1973, la régulation énergétique fait désormais partie du quotidien. Ces systèmes électroniques, dont la partie visible est constituée d'un petit écran à affichage digital, sont utilisés pour gérer la température, mais aussi les lumières et tout ce qui consomme de l'électricité.

La régulation réduit ou active la production d'énergie de manière à respecter la consigne indiquée : une température de 19 °C par exemple. Elle permet une économie d'environ 5 %. Mais vous pouvez faire beaucoup mieux avec la programmation.

 

15 % d'économie avec la programmation

Le système de gestion fait varier la température selon l'utilisation de chaque pièce au long de la journée. Les chambres seront plus froides de deux degrés durant la nuit, la température générale est réduite durant les jours de la semaine quand vous êtes au travail, le programmateur la maintiendra stable durant le week-end et appliquera une consigne de hors gel (8 °) durant les vacances, ce qui est préférable à une coupure générale. Le principe de la programmation est « de n'user l'énergie que si l'on s'en sert ». Ainsi, vous réduirez la température moyenne de 2 à 3 °. Chaque degré économisé, estime l'Ademe, correspond à 7 % d'économie sur la facture. Dans une maison bien isolée, la programmation permet d'économiser jusqu'à 15 % d'énergie.


Plus d’informations sur la construction d’une maison basse consommation ?

 


  ASTUCE

Un thermostat sur deux vendus en France ne fait pas de programmation. Exigez la double fonction et demandez à votre installateur de vous en expliquer le fonctionnement.
 

Comment ça marche ?

Les trois points de régulation

Les systèmes à régulation simple maintiennent la température de la maison à un niveau prédéfini.

Les systèmes avec programmation modulent la température pour chaque pièce à des niveaux différents en fonction des heures de la journée.

Programmation ou régulation, le système repose sur la mesure de la température dans les pièces et la transmission des données à un boîtier électronique assimilable à un petit ordinateur. Celui-ci détermine automatiquement les besoins de chauffage de l'ensemble de la maison.

Ensuite, la régulation de la température s'effectue à trois points de votre installation de chauffage.

• La chaudière: elle s'arrête ou redémarre automatiquement.
• La vanne trois voies : elle mélange l'eau chaude de la chaudière et l'eau refroidie du circuit.
• Les robinets thermostatiques des radiateurs : ils maîtrisent l'arrivée d'eau chaude dans les radiateurs et donc les limites de températures dans chaque pièce.

Bon à savoir Choisissez votre modèle en fonction de son ergonomie plus encore que de ses possibilités théoriques. Demandez à votre installateur de vous en présenter plusieurs. Dans tous les cas préférez celui dont vous comprenez aisément la logique. Méfiez-vous des usines à gaz.

 

Les modes de communication entre équipements

Les robinets thermostatiques, les thermostats d'ambiance, le boîtier de gestion doivent communiquer entre eux, selon trois modes possibles.

• Par câble : c'est la solution la plus ancienne et la plus fiable. Les informations circulent dans un réseau spécifique, les risques de confusion ou d'embouteillage n'existent pas. À préférer dans le neuf.
• Par courant porteur : le circuit électrique de la maison achemine les messages. Le système est un peu moins réactif et la fiabilité de certains produits réputée plus aléatoire. Solution adaptée à la rénovation.
• Par radio : des petits émetteurs-récepteurs alimentés par pile assurent les liaisons. Faciles à installer, ils sont aussi moins fiables sur la durée. À réserver à la rénovation.

Bon à savoir Anticipez les problèmes de maintenance en choisissant des matériels respectant la nouvelle norme EN-ISO 16484-5/6 dite Bacnet, utilisant un langage adopté par tous les constructeurs. Vous pourrez remplacer un élément défaillant sans changer tout le système.

 
 
 
 
Qui sommes-nous ?       Plan du site       Contacts       Mentions légales       Appel d'offre       Groupe Moniteur
 

Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus