Recherche :   
Fotolia_3157943_S.jpg
  :: Accueil arrow Chauffage et rafraichissement arrow PAC et Géothermie :: :: vendredi 20 octobre 2017 ::  
 
 
Votre projet de construction
de maison basse consommation
en 12 étapes:
Tous les mois, nous suivons votre projet
avec des fiches pratiques, des conseils et astuces.
 
Etape 12 :
RÉCEPTION DES TRAVAUX de votre maison basse consommation
Dernière formalité avant de jouir en...
M'identifier :
Utilisateur 
Mot de passe 
 
      Mot de passe oubli
 
 
   
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
   
       
Chauffage et rafraichissement

PAC et Géothermie

Dessin de maison avec système de géothermie verticalLes éléments naturels sont des fantastiques fournisseurs d'énergie. La pompe à chaleur transforme cette énergie gratuite en chauffage ou rafraîchissement.
La pompe à chaleur, ou PAC, puise dans le sol (géo), l'eau (aqua) ou l'air (aéro), l'énergie nécessaire pour créer de la chaleur en hiver et de la fraîcheur en été. Outre la réversibilité, elle présente des avantages importants : une absence de stockage, de conduit de cheminée, de réglage compliqué et une autonomie vis-à-vis des énergies fossiles (et de leur prix erratique). C'est une des technologies les plus économiques (environ 4 kW restitués pour 1 kW utilisé) et les plus respectueuses de l'environnement.

Quand elles produisent de la chaleur, les PAC géothermiques peuvent également chauffer l'eau d'un ballon. En dehors de cette période, une résistance électrique placée dans le ballon prend le relais. Elle porte également l'eau à une température supérieure à 60 °C au moins une fois par jour pour supprimer tout risque de légionelle.


De quelle surface de terrain avez-vous besoin ?

Selon la région, l'exposition et la nature du terrain, les caractéristiques de l'habitation et la technologie retenue, on estime que la surface de captage horizontal nécessaire est de 1,5 à 2 fois la surface habitable à chauffer. Pour une maison de 100 m2, le capteur occupera donc entre 150 et 200 m2 de votre jardin. Pour les capteurs verticaux, deux sondes géothermiques de 50 à 100 mètres de profondeur sont nécessaires pour chauffer une maison de 100 m2 habitables. Leur emprise au sol est minime par rapport à celle des capteurs horizontaux.

L'État soutient le développement des PAC, hormis les systèmes air-air (clim réversible). Pour les autres pompes à chaleur et sur présentation d'une facture du professionnel ayant réalisé les travaux, le crédit d'impôt est de 40 à 50% selon les cas.

Si votre installation nécessite un forage de plus de 10 mètres, il faut impérativement faire une déclaration auprès de la Drire *. Si vous optez pour une PAC aquathermique, une déclaration auprès de la Ddass ** s'impose quand le débit d'eau est supérieur à 8 m3/h puisé dans une nappe.

La PAC est un procédé complexe qui demande des calculs préalables et une installation fine. Pour être assuré du résultat, faites appel à des services réellement professionnels. Deux références peuvent vous aider Qualipac pour les entreprises et NF PAC pour les matériels.

 

* Drire : Direction régionale de l'industrie, de la recherche et de l'environnement .

**Ddass : Direction départementale des affaires sanitaires et sociales.

 

Plus d’informations sur la construction d’une maison basse consommation ?

 

Des équipements adaptés à des besoins réduits
Le Chauffage central
Les émetteurs de chaleur
La ventilation


  La récupération de la chaleur

PAC dans l'eau

La chaleur est prélevée dans une nappe phréatique, une réserve d'eau, une source ou une petite rivière (suivant autorisation), puis transférée par la pompe à chaleur au circuit d'eau chaude de l'installation de chauffage, sous forme d'un circuit de chauffage centraltraditionnel (non-réversible), d'un plancher chauffant/rafraîchissant (réversible) ou encore par une installation de ventilo-convecteurs (réversibles).

Bon à savoir La pompe à chaleur s'installe généralement à l'intérieur du logement (cave, buanderie, garage).


PAC dans le sol, en captage horizontal

Un réseau de tubes est enterré entre 60 cm et 1,20 m de profondeur si la surface du terrain est suffisante. Dans ces boucles, circule en circuit fermé de l'eau additionnée d'antigel ou le fluide frigorigène de la pompe à chaleur (selon la technologie employée).

Bon à savoir Ces systèmes sont les moins coûteux, mais nécessitent de disposer d'une surface de terrain suffisante (à 1,5 à 2 fois la surface habitable).


PAC dans le sol, en captage vertical

On installe une sonde géothermique, lorsque la surface du terrain est insuffisante. Ces capteurs verticaux (60 ou 100 m de profondeur) sont constitués de deux tubes de polyéthylène formant un U, à circulation d'eau additionnée de liquide antigel.

Bon à savoir Plus délicate à mettre en œuvre, cette technique exige une étude géologique préalable et le respect des procédures administratives concernant la protection des sous-sols.

 
 
Le principe de récupération de chaleur
La pompe à chaleur est une machine thermodynamique constituée d'un circuit fermé et étanche dans lequel circule un fluide frigorigène. La PAC puise la chaleur dans l'environnement de votre maison (sol, air.), augmente son niveau de température et restitue une chaleur plus élevée dans votre habitation pour en assurer le chauffage. Dans l'évaporateur, la chaleur prélevée (du sol, de l'air ou de l'eau ) par les capteurs, est transférée au fluide frigorigène qui se vaporise. Cette vapeur est compressée et va céder sa chaleur dans le condenseur, au fluide de circuit de chauffage (plancher chauffant, radiateurs, convecteurs). Le détendeur permet de régénérer la capacité à capter la chaleur. Le cycle peut recommencer à l'infini.
 
 
 
 
Qui sommes-nous ?       Plan du site       Contacts       Mentions légales       Appel d'offre       Groupe Moniteur
 

Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus