Recherche :   
Fotolia_3356891_S.jpg
  :: Accueil arrow Bâti arrow Les parements extérieurs :: :: mercredi 8 avril 2020 ::  
 
 
Votre projet de construction
de maison basse consommation
en 12 étapes:
Tous les mois, nous suivons votre projet
avec des fiches pratiques, des conseils et astuces.
 
Etape 12 :
RÉCEPTION DES TRAVAUX de votre maison basse consommation
Dernière formalité avant de jouir en...
M'identifier :
Utilisateur 
Mot de passe 
 
      Mot de passe oubli
 
 
   
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
   
   
Bâti

Les parements extérieurs

Maison avec bardage en bois

Le moment est venu de choisir l'habillage extérieur de votre maison. Un choix impliquant, car il va être à la vue de tous comme un reflet de vos goûts et de votre personnalité.

Particulièrement exposé aux intempéries, le parement extérieur de votre maison doit donc, hormis son aspect esthétique, assurer une certaine longévité, sachant qu'aucun revêtement de façade n'est éternel. Le choix, assez important, se compose de trois grandes familles : les enduits, les peintures et les bardages.


Les enduits monocouches ou organiques

Les enduits monocouches représentent une solution et requièrent beaucoup de précision dans la mise en œuvre et dans l'uniformité de la pose, le plus souvent projetée. L'application préalable d'un fixateur de fond est indispensable pour une bonne accroche du produit. Une finition grattée, rustique ou talochée sera ensuite décidée.

Deuxième possibilité, les enduits organiques qui sont en fait des revêtements plastiques épais permettant l'imperméabilisation du support. Ils cachent bien les défauts de planéité éventuels et sont appliqués en couche épaisse avant d'être structurés dans plusieurs aspects au choix.


Les peintures acryliqueset Pliolite

La peinture reste la solution la plus prisée avec deux grandes catégories : la peinture acrylique et la peinture Pliolite. Moins onéreuse et facile à appliquer, la peinture acrylique est aussi inodore et diluable à l'eau. La peinture Pliolite, elle, a de nombreux adeptes du fait de sa faculté à s'autonettoyer avec la pluie. Assez fortement solvantée, elle possède un très bon pouvoir couvrant et contient très souvent un fongicide. Diluable au white-spirit, elle n'est pas la peinture idéale pour le respect de l'environnement.

Les fabricants ont donc étudié la question et proposent aujourd'hui des peintures Hydro Pliolite, c'est-à-dire en phase aqueuse (à l'eau). Elles sont tout aussi efficaces que les phases solvantées avec l'odeur en moins, un temps de séchage réduit et une dilution à l'eau.

Dernière solution, le bardage, qui reste le parement idéal dans le cadre d'une isolation par l'extérieur. Reste ensuite à faire le choix du matériau (lire colonne de droite).


Plus d’informations sur la construction d’une maison basse consommation ?

 

Avoir une approche globale du projet
La construction sèche
Le monomur
Les systèmes constructifs traditionnels
Les fondations
La couverture

 

 Faire de l'ancien avec du neuf !


La façade peut vous permettre de donner du cachet et du caractère à votre maison. Ainsi, des solutions existent pour donner un « coup de vieux » à votre nouvelle maison. Nous pouvons citer les enduits ou les badigeons à base de chaux, ou encore les peintures siloxanes à l'aspect minéral, qui vous inviteront à un voyage dans le temps, dans le respect total des bâtis anciens.

 


 
LE BARDAGE, UN MANTEAU POUR VOTRE...

LE BARDAGE, UN MANTEAU POUR VOTRE MAISON


Le bardage bois

Le bardage bois ne se limite plus au look anglo-saxon. Un vaste choix de décors (essences, teintes) permet aujourd'hui de personnaliser votre maison. Le bois devient facile à entretenir et à rénover, d'autant plus que les fabricants ont développé des produits « sans » entretien, avec une garantie de dix ans. Et, le grisaillement naturel d'une façade apparaît souvent comme un vrai choix esthétique.

PRIX 20 à 70 euros TTC/m² selon les essences.

 

Le bardage en zinc

Contemporain et orignal, le zinc joue la carte de la polyvalence qui lui permet des associations très esthétiques avec d'autres matériaux. Le zinc se distingue par sa grande solidité. Il ne casse pas, tout en autorisant des formes créatives grâce à sa grande souplesse et sa malléabilité. Il va ainsi épouser, ou souligner, la volumétrie d'un bâtiment. Enfin, il est un trait d'union naturel entre la toiture et la façade.

PRIX 80 à 300 euros TTC/m².


Le bardage composite

Le bardage en fibres-ciment veut se distinguer par sa durabilité : il est pratiquement inaltérable. Sa pose peut être verticale ou horizontale. Autre alternative, le bardage en fibre de bois, qui associe du bois et une résine afin de le rendre imputrescible et plus durable.

PRIX Fibre-ciment : de 25 à 50 euros TTC/m²,

Bois composite : de 40 à 50 euros TTC/m².


Le bardage en terre cuite

Naturel et 100 % recyclable, la terre cuite séduit par son rendu soit contemporain, soit traditionnel. Au-delà du rouge orangé, les fabricants rivalisent d'imagination pour proposer de nouvelles teintes foncées, tons pierre ou émaillées.Autre grande tendance du bardage terre cuite, les éléments de grande dimension offrent une façade quasiment lisse.

PRIX Au minimum : 150 euros TTC/m².

 
 
 
 
Qui sommes-nous ?       Plan du site       Contacts       Mentions légales       Appel d'offre       Groupe Moniteur
 

Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus