Recherche :   
Fotolia_4926905_S.jpg
  :: Accueil arrow Aménagements arrow Organiser l’harmonie et le confort :: :: mercredi 8 avril 2020 ::  
 
 
Votre projet de construction
de maison basse consommation
en 12 étapes:
Tous les mois, nous suivons votre projet
avec des fiches pratiques, des conseils et astuces.
 
Etape 12 :
RÉCEPTION DES TRAVAUX de votre maison basse consommation
Dernière formalité avant de jouir en...
M'identifier :
Utilisateur 
Mot de passe 
 
      Mot de passe oubli
 
 
   
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
   
         
Aménagements

Organiser l'harmonie et le confort

Salon moderne d’une maison basse consommation Aménager, cloisonner, organiser. Votre maison doit être agréable à vivre au quotidien. Les espaces de vie, les lieux de détente, mais aussi les locaux techniques doivent être soigneusement pensés.

Bien être, tel doit être le maître mot de l'aménagement de votre maison. La répartition des pièces, leur luminosité entre autres, auront un impact direct sur votre qualité de vie au quotidien. Il est donc indispensable de penser à la distribution de vos pièces selon leur fonctionnalité.


Structurer en zones

L'habitation s'organise en espaces aux fonctions différentes, qui vivent à leurs rythmes propres dans le temps : dans la journée et dans la semaine (la maison ne vit pas avec la même intensité, le week-end et les jours travaillés). Premier découpage évident, les zones jour/nuit. Le zonage parents/enfants et public/intime complète la notion jour/nuit, et le zonage service/agrément prend en compte l'intégration des pièces de service et du garage par rapport aux pièces de vie. Bien que chacun se doit de mener une réflexion très personnelle sur ces notions. Voici quelques pistes : on évitera de passer par le couloir des chambres pour aller du hall au garage (service/vie) ; on placera les W-C entre la partie jour et la partie nuit pour en permettre l'utilisation par des visiteurs sans nuire à l'intimité des chambres (public/privé) ; on positionnera la salle de bain entre la chambre des parents et les chambres d'enfants (parents/enfants).


Gérer la circulation

Il ne faut pas oublier que la notion de circulation est primordiale dans la maison, ce qui va avoir une influence directe sur la forme des pièces et leur emplacement.

Les déplacements dans la maison se font le plus souvent par le hall et les couloirs, ceux-ci ne doivent pour autant pas « écraser » le reste des pièces. Ainsi on retiendra comme règle que les surfaces attribuées aux dégagements (couloir + hall) ne devraient pas dépasser 10 % de la surface habitable totale (dans laquelle ils doivent être comptés). Des solutions simples peuvent être envisagées pour apporter un maximum de confort aux habitants de la maison. En voici quelques-unes :

• Utiliser le cellier pour circuler du garage à la cuisine et/ou un vestiaire avec penderie de part et d'autre pour faire communiquer garage et hall.

• Placer un dressing à traverser pour desservir la chambre des parents ou entre la chambre et la salle de bains (excellent pour l'isolation phonique entre zones).

• Ne pas prévoir de partie habitable sur le garage et autres pièces de service non chauffées (RT 2005).

Dans une maison basse consommation, la disposition des pièces suit une logique énergétique afin de profiter au mieux des apports naturels et se protéger des vents froids.


Une logique énergétique

Ainsi, les pièces de vie donnent sur les façades les plus ensoleillées, salon et salle manger sont idéalement orientées au sud. À l'opposé, les pièces annexes, dont le garage principalement, pourront occuper les côtés nord (est ou ouest) du bâtiment. Ces pièces de service forment alors une zone tampon qui protège l'ensemble de l'habitation des rigueurs de l'hiver.


Plus d’informations sur la construction d’une maison basse consommation ?

 

LES PIÈCES À VIVRE
CLOISONS ET PORTES
PLACARDS ET RANGEMENTS
LA CUISINE
LA SALLE DE BAINS
LES CHAMBRES



Pensez à l'accessibilité dans toutes les pièces

Si rien ne vous y oblige tant que vous ne louez pas votre habitation, l'aménagement de votre maison peut prendre en compte les problèmes d'accessibilité dès sa conception, partant du principe selon lequel « qui peut le plus, peut le moins ». La loi du 11 février 2005 en faveur des droits et des chances a posé le principe d'accessibilité des locaux d'habitation aux personnes handicapées (article L. 111-7 du Code de la construction et de l'habitation). Le principal objectif de cette loi : offrir aux handicapés (quel que soit leur handicap : physique, sensoriel, mental, psychique et cognitif) un logement adapté et élargir le parc immobilier « accessible » pour leur permettre de choisir leur lieu de vie.

Afin de mettre en œuvre ce principe, un décret (n° 2006-555 du 17 mai 2006) relatif à l'accessibilité des établissements recevant du public et des bâtiments d'habitation a été publié au Journal Officiel du 18 mai 2006.

Il ne faut pas perdre de vue que les problèmes d'accessibilité ne concernent pas uniquement les personnes souffrant d'un handicap. Chacun des habitant vieillit. Il faut donc anticiper ces difficultés en imaginant une maison qui ne deviendra pas semée d'embûches.

 

Séparer sans cloisonner

À force d'imagination, l'aménagement de sa maison peut devenir un jeu grandeur nature. Ainsi n'ayez pas peur de jouer la modernité dans la modularité des espaces sans forcément avoir besoin de multiplier les cloisons. La solution la plus intéressante étant de différencier les espaces grâce à la nature du sol (parquet, PVC, moquette.), ce qui a pour avantage de révéler le cloisonnement invisible de votre pièce.


 
L'aménagement Feng Shui
Principes généraux

• Evitez les méfaits des rayonnements électromagnétiques. Gardez vos lieux de repos à distance de tout appareil électrique, prise de courant, interrupteur afin de limiter les nuisances dues aux émissions électromagnétiques souvent à l'origine des insomnies, maux de tête et autres maladies symptomatiques.

•Camouflez les coins. Tout angle saillant, d'une pièce ou d'un meuble, générera une énergie tumultueuse autour de vous. Ce qui pourrait s'avérer particulièrement gênant dans les espaces de repos. Il est donc important de les adoucir en installant par exemple une plante, un paravent. À l'inverse, les coins ont tendance à retenir l'énergie. Il convient donc de la stimuler avec une plante aux feuilles pointues, une petite lampe ou encore un objet sonore comme un haut-parleur.


La cuisine

Dans toute cuisine, simplicité et chaleur devraient être au rendez-vous. Au centre des activités domestiques, elle est le lieu où est préparé le repas, où l'on discute et où l'on se retrouve en famille. Et souvent le lieu même du repas. Selon les principes du Feng Shui, la cuisine est associée à la nourriture et donc à la fortune, à la santé et à la famille. Ce qui en fait l'une des pièces les plus importantes de la maison. Pour des raisons pratiques, il est important que l'espace soit bien agencé. Vous éviterez des déplacements aussi inutiles qu'irritants. De plus le Chi (l'énergie) circulera mieux s'il peut serpenter entre les différents blocs d'éléments. La personne qui prépare les repas doit s'y sentir bien, en sécurité. On orientera donc les plans de travail de façon à ne pas tourner le dos à la porte et à pouvoir embrasser la pièce d'un coup d'œil. Veillez à ce que vos plans de travail soient dégagés afin de ne pas ralentir le Chi.


Le salon

Le salon est la face publique de la vie privée puisqu'il sert de point de rencontre à toute la famille mais également de lieu de réception des invités. Cette pièce privilégiée sera de préférence située non loin de la porte d'entrée afin de bénéficier d'un flux maximal de Chi. Lieu de détente, le salon ne supportera aucun désordre ou surabondance de choses afin de laisser le Chi circuler de manière fluide. Dans le salon, bien-être et confort sont les maîtres mots.

Aussi choisissez des fauteuils et canapés confortables aux formes arrondis. Disposez-les autour d'un point central (table basse, cheminée.), mais jamais dos à la porte, pour faciliter les conversations et les relations conviviales. L'éclairage doit être modulable et agréable.


La chambre à coucher

La chambre à coucher est une pièce essentielle où nous récupérons de notre labeur quotidien. Elle est la pièce où nous passons le plus de temps, soit plus d'un tiers de notre vie. Parce qu'elle est votre asile de repos et de ressourcement, son atmosphère doit être reposante et enveloppante. Tout doit évoquer la douceur, le moelleux : les couleurs, les matières, jusqu'au lit (confortable mais ferme). On évitera donc tout désordre et on réduira le nombre de meubles au strict minimum afin que le Chi puisse circuler librement dans la pièce. L'ameublement comme l'agencement devra être harmonieux. L'emplacement du lit est essentiel. Choisissez l'endroit le plus harmonieux de la pièce. Jamais entre la porte et la fenêtre, le plus loin possible de ces deux issues, la tête contre un mur en évitant de le placer sous une fenêtre. Les meubles seront de préférence arrondis, de couleur claire et placés à une certaine distance du lit.

 
 
Cloisons : : elles constituent les séparations non porteuses...
Feng Shui : art chinois millénaire dont le but est d'harmoniser...
 
 
 
Qui sommes-nous ?       Plan du site       Contacts       Mentions légales       Appel d'offre       Groupe Moniteur
 

Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus