Recherche :   
Fotolia_3356891_S.jpg
  :: Accueil arrow Aménagements arrow Cloisons et portes :: :: samedi 22 février 2020 ::  
 
 
Votre projet de construction
de maison basse consommation
en 12 étapes:
Tous les mois, nous suivons votre projet
avec des fiches pratiques, des conseils et astuces.
 
Etape 12 :
RÉCEPTION DES TRAVAUX de votre maison basse consommation
Dernière formalité avant de jouir en...
M'identifier :
Utilisateur 
Mot de passe 
 
      Mot de passe oubli
 
 
   
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
   
         
Aménagements

Cloisons et portes

Salle de bain avec mur de briques en verreQuelles solutions techniques pour organiser votre espace ? Différents matériaux répondent à vos besoins.

Un cloisonnement efficace organise l'espace, en jour et nuit, en vie familiale, individuelle, en créant une atmosphère et en atténuant naturellement la transmission des sons. Il renforce aussi l'isolation et donc influe sur la facture énergétique. Le choix des matériaux pour les cloisons et portes est donc important.

Il existe plusieurs catégories de cloisons. Les cloisons sèches, en plaques de plâtre, briques, béton alvéolaire ou encore en bois, sont constituées de deux plaques vissées sur un support (profilés métalliques ou bois) avant d'être peintes ou tapissées. Ces modèles peuvent accueillir des gaines et des canalisations inesthétiques, mais aussi des isolants qui renforcent leurs performances thermiques et acoustiques.

Les cloisons à matériaux humides sont assemblées avec du mortier ou de la colle. Les modules sont des carreaux de plâtre, des briques, ou du béton cellulaire. Les carreaux de plâtre, à la fois rigides et trop légers, sont les moins performants en terme d'isolation.

Les portes, elles aussi, participent au cloisonnement et à l'isolation thermique et acoustique.


Portes : une offre multiple

De qualité isophonique, une porte peut diviser par quatre les nuisances sonores intérieures. Renforcée sur le plan thermique, elle permet de faire des économies d'énergie de près de 40 % par rapport à un bloc-porte standard.

Plusieurs solutions s'offrent à vous. Les portes planes, constituées d'une âme alvéolaire et prépeintes, sont les plus économiques. Les portes postformées sont composées d'une âme alvéolaire présentant un parement avec relief en fibres de bois. Les portes menuisées sont en bois massif ou avec un parement en bois.

Idéales pour les personnes à mobilité réduite, les portes coulissantes offrent une circulation plus fluide. Elles coulissent à l'intérieur d'une cloison en plaques de plâtre ou reste apparentes en applique sur le mur.


Plus d’informations sur la construction d’une maison basse consommation ?

 

ORGANISER L’HARMONIE ET LE CONFORT
LES PIÈCES À VIVRE
PLACARDS ET RANGEMENTS
LA CUISINE
LA SALLE DE BAINS
LES CHAMBRES


  ASTUCE

Les briques de verre cloisonnent en laissant passer la lumière. Idéal entre une chambreet une salle de bains, une entrée et un séjour

 
Trois matériaux de cloisons

Plâtre : le plus isolant

Principe Grâce à ses tenons et mortaises, les carreaux se montent vite.

Les plaques sont constituées d'une âme de plâtre prise entre deux parements de carton et fixée sur un rail métallique.

Les cloisons alvéolaires (composées d'une âme cartonnée en nid-d'abeilles) se fixent sur un montant en bois et un rail métalliqueen pied.

Atouts La structure microporeuse du plâtre fait écran à la transmission des sons. Les cloisons en double plaque de plâtre enserrant une lame d'air ou un isolant offrent des performances acoustiques encore plus élevées. Son pouvoir d'isolation thermique est trois à quatre fois supérieurà celui du béton et deux à trois fois à celuide la terre cuite. Il est incombustible.

REMARQUE Les cloisons alvéolaires sont assez économiques et intéressantes, quand le poids constitue un problème.


Terre cuite : la plus saine

Principe Les cloisons en terre cuite sont formées de briques plâtrières creuses ou de carreaux assemblés avec de la colle. La cloison est recouverte de plâtre.

Atouts La terre cuite offre une bonne régulation hygrométrique naturelle qui assainit l'habitat en absorbant l'humidité produite par le corps humain. Elle est naturellement ininflammable. Côté isolation thermique, elle s'autorégule : les pics de température extérieure sont absorbés par les murs qui renvoient de la fraîcheur en été, de la chaleur en hiver. En outre, la terre cuite qui présente un excellent indice d'affaiblissement phonique, dure longtemps, et ne craint pas le gel.

REMARQUE La terre cuite est un matériau de construction respectueux de l'environnement.


Béton cellulaire : léger

Principe Composé de sable siliceux, de ciment, de chaux et d'eau, le béton cellulaire se présente sous forme de blocs, carreaux, éléments de cloisons, etc. Léger, il est idéal pour les planchers qui ne peuvent pas supporter des charges lourdes.

Atouts Écologique, excellent isolant, il est constitué de milliers de microcellules qui emprisonnent l'air et propose de belles performances isolantes, participant activement à la réduction de la facture énergétique. Été comme hiver, il joue les régulateurs en lissant les différences de températures entre l'intérieur et l'extérieur. En revanche, c'est un piètre isolant acoustique.

REMARQUE Ce matériau se façonne beaucoup mieux qu'un béton classique, ce qui facilite l'encastrement des prises et des boîtiers électriques, ainsi que les découpes.

 
 
 
Qui sommes-nous ?       Plan du site       Contacts       Mentions légales       Appel d'offre       Groupe Moniteur
 

Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus